Aller au contenu principal

Membres du conseil d'administration

Le conseil d’administration de la CNESST se distingue par sa structure paritaire. Il se compose de 15 personnes, dont la présidente du conseil d’administration, et de la présidente-directrice générale, qui est membre d’office sans droit de vote. La présidente du conseil d’administration est nommée par le gouvernement après consultation des associations syndicales et des associations d’employeurs les plus représentatives. Elle doit, de l’avis du gouvernement, se qualifier comme administratrice indépendante au sens de l’article 4 de la Loi sur la gouvernance des sociétés d’État.

Les autres membres du conseil d’administration sont désignés de la façon suivante :

  • 7 membres sont choisis à partir des listes fournies par les associations syndicales les plus représentatives
  • 7 membres sont choisis à partir des listes fournies par les associations d’employeurs les plus représentatives

La présidente-directrice générale ou le président directeur général de la CNESST est membre d’office du conseil d’administration, mais cette personne n’a pas droit de vote.

Le ministre responsable du Travail nomme une observatrice ou un observateur auprès du conseil d'administration. Cette personne participe également aux réunions, sans droit de vote.

Le conseil d’administration exerce un rôle stratégique en :

  • établissant les orientations stratégiques de la CNESST et en adoptant le plan stratégique
  • approuvant le budget, les états financiers de la CNESST et du Fonds de la santé et de la sécurité du travail, le rapport annuel de gestion, la programmation des investissements et des dépenses en ressources informationnelles ainsi que les règles de gouvernance et d’éthique
  • adoptant les règlements de la CNESST, ainsi que les politiques mentionnées au règlement intérieur
  • déterminant les délégations d’autorité, y compris celles relatives aux engagements financiers

Le conseil d’administration exerce également un rôle de surveillance. Il veille à la performance de l’organisation et est responsable de ses décisions. Il s’assure de la mise en place de contrôles internes adéquats, notamment par le biais de l’adoption de politiques de gestion des risques et d’audit interne, et de leur suivi.

Présidente du conseil d’administration

Présidente du conseil d’administration et membre indépendante


Présidente du comité administratif

Présidente du comité d’audit


Nommée le 2 mai 2022

Mandat de cinq ans


Membre du Barreau du Québec

Médiatrice et arbitre accréditée en matière civile et commerciale


Montréal


Louise Otis exerce la profession de médiatrice et d’arbitre en matière civile et commerciale. Elle est Distinguished Fellow de l’International Academy of Mediators (IAM).

Louise Otis est également juge administratif international. Elle est présidente du Tribunal administratif de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE). Elle est présidente du Tribunal administratif de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Elle est également juge auxiliaire du Tribunal administratif de l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT).

En 2020, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a nommé Louise Otis au Conseil de justice interne (CJI), qui procède à la sélection des juges des tribunaux de l’ONU et évalue annuellement le système de justice interne.

Ancienne juge de la Cour d’appel du Québec, Louise Otis y a conçu et administré un programme de médiation judiciaire, qui fait autorité dans le monde. Elle a participé à plus de 3000 jugements en droit commercial, civil et criminel. Elle a présidé plus de 1000 médiations en droit civil et commercial. En juin 2021, elle a été nommée dans l’équipe des conciliateurs du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI-ICSID).

Louise Otis a participé à des missions internationales reliées à la gouvernance et à la réforme de la justice auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU), du Fonds monétaire international (FMI), de la Société financière internationale (IFC) et du Fonds Global.

Elle a créé Justice de première ligne, un système de justice transitionnelle destiné aux pays touchés par des conflits et/ou des catastrophes environnementales. Le système a été mis en place à Haïti et au Mali et est diffusé dans les camps Rohingyas.
 

 

Présidence et direction générale

Bruno Labrecque

M. Bruno Labrecque est entré en fonction à titre de président-directeur général par intérim de la CNESST le 26 février 2024. Ce dernier est comptable professionnel agréé de formation. Arrivé à la CNESST en novembre 1996, il a occupé plusieurs fonctions dans l’organisation, ce qui lui a permis de bâtir une solide expérience et une grande connaissance de celle-ci. De plus, il a occupé divers postes de gestionnaire, avant d’être nommé en avril 2017 comme vice-président aux ressources informationnelles, matérielles et immobilières. Depuis décembre 2018, il est vice-président aux finances.

 

Représentants syndicaux

Représentant syndical


Deuxième vice-président du comité exécutif de la Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Membre du comité de placement et de capitalisation

Membre du comité sur les ressources informationnelles


Nommé le 8 septembre 2021

Mandat de trois ans


Lanaudière


Opérateur de chariot élévateur au centre de distribution du groupe Jean-Coutu, à Varennes, David Bergeron-Cyr a été membre fondateur du syndicat local, le Syndicat des travailleuses et travailleurs de PJC entrepôt–CSN. Tour à tour, il a assumé les fonctions de vice-président aux griefs, puis de vice-président de son syndicat. Il s’est par la suite investi pour la FC-CSN dont il a été vice-président de 2009 à 2018 avant d’y occuper les fonctions de président.

Au cours de ces années, M. Bergeron-Cyr s’est notamment chargé des dossiers de syndicalisation et de santé et sécurité au travail et de santé et services sociaux, ainsi que des secteurs de l’agroalimentaire et des finances de la fédération, en plus de siéger à de nombreuses instances confédérales.

C’est au 66e congrès de la CSN, en janvier 2021, que David Bergeron-Cyr a été élu au poste de deuxième vice-président du comité exécutif de la CSN.

Me Kaven Bissonnette

Représentant syndical


Vice-président de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD)

Membre du comité de gouvernance et d’éthique

Membre du comité de placement et de capitalisation


Nommé le 29 janvier 2020

Nommé de nouveau le 31 mai 2023

Mandat de trois ans


Membre du Barreau du Québec


Montérégie


 

Titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université du Québec à Montréal ainsi que d’un certificat en relations industrielles de l’Université Laval, Kaven Bissonnette milite depuis plus de vingt ans pour les droits des travailleuses et des travailleurs. Membre du Barreau du Québec depuis 2013, il est devenu vice-président de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) en 2019 et réélu à la vice-présidence de la CSD en juin 2023, après y avoir occupé le poste de conseiller syndical à la négociation. Il a aussi été chargé de projet pour Service Canada ainsi que responsable adjoint en diversité économique pour la Corporation développement économique de Rivière-au-Renard, en Gaspésie.

Dominic Lemieux

Représentant syndical


Directeur québécois du Syndicat des Métallos

Membre du comité d’audit

Membre du comité des ressources humaines et du budget


Nommé le 25 août 2021

Mandat de trois ans


Lanaudière


M. Dominic Lemieux est le directeur québécois du Syndicat des Métallos, après avoir été adjoint au directeur prédécesseur, de janvier 2016 à mars 2020. Il y a également occupé les fonctions de coordonnateur régional sur la Côte-Nord.

Ayant étudié dans le secteur minier, M. Lemieux a commencé sa carrière dans les mines d’or en Abitibi, puis à l’aciérie de ArcelorMittal à Contrecœur. Il s’est rapidement intéressé à la santé et la sécurité en s’impliquant au sein de l’exécutif de la section locale 6951, avant d’être nommé permanent au Syndicat des Métallos en 2008. Il a également sillonné le Québec avec l’équipe du service de recrutement des Métallos. M. Lemieux a mené des négociations d’envergure avec des multinationales, dont Rio Tinto, Alcoa, Lafarge, ArcelorMittal, Glencore et plusieurs autres.

Détenteur d’un certificat en santé et sécurité de l’Université de Montréal, il a également complété le Trade Union Program de l’Université Harvard. Président du comité Jeunes FTQ de 2007 à 2009, M. Lemieux a joué un rôle de premier plan dans les revendications qui ont conduit à l’interdiction des clauses dites « orphelin » dans les régimes de retraite et d’assurance en 2018.

M. Lemieux a occupé divers postes sur des conseils d’administration, notamment ceux de Formabois, du Bureau de la sécurité privé, du Comité paritaire des agents de sécurité du Québec, CSMO Mines, Fonds régional de la Côte-Nord et Juripop. Il est aussi membre du conseil d’administration du Fonds de solidarité FTQ ainsi que de l’Institut national des mines du Québec.

Représentant syndical


Responsable de la santé et de la sécurité du travail à la FTQ-Construction

Président du comité des ressources humaines et du budget

Membre du comité d’audit


Nommé le 3 avril 2019

Nommé de nouveau le 31 mai 2023

Mandat de trois ans


Laurentides


Simon Lévesque est diplômé du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir en électricité de construction.

Responsable de la santé et de la sécurité à la FTQ-Construction depuis 2015, il a débuté sa carrière en 1993 comme électricien sur les chantiers de construction pour divers employeurs de l’industrie. En 2008, il est devenu représentant syndical au service de la Fraternité interprovinciale des ouvriers en électricité, jusqu’à sa nomination à son poste actuel à la FTQ-Construction.

M. Lévesque est également membre du conseil d’administration de l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la construction (ASP).

Photo de Carole Neill

Représentante syndicale


Vice-présidente régionale du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) – Québec

Membre du comité d’audit

Membre du comité de placement et de capitalisation

Membre du comité sur les ressources informationnelles


Nommée le 8 septembre 2021

Mandat de trois ans


Mauricie


Titulaire d’un doctorat en littérature française de l’Université de Montréal, Mme Neill a occupé le poste de secrétaire du conseil exécutif du Syndicat des chargés de cours de l’Université du Québec à Trois-Rivières en 1989. Elle a ensuite occupé les fonctions de trésorière de 1993 à 1997 et de première vice-présidente de 1997 à 2001.

De 2001 à 2003, Mme Neill a occupé le poste de présidente du Syndicat des chargés de cours de l’Université du Québec à Trois-Rivières. En 2008, elle a été élue présidente du Conseil provincial du secteur universitaire (CPSU) en siégeant aussi au bureau du SCFP-Québec comme vice-présidente. Elle a fait trois mandats en tant que présidente du secteur universitaire. En 2017, elle a une fois de plus été élue comme présidente du CPSU, et siège présentement au bureau du SCFP-Québec en tant que vice-présidente représentant le secteur universitaire.

De 2012 à 2019, elle a siégé au Conseil d’administration de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle y a agi à titre de membre du comité d’audit, du comité exécutif, du comité d’éthique et de gouvernance ainsi que du comité d’orientation stratégique.

De novembre 2020 à novembre 2021, Mme Neill a été élue vice-présidente régionale, représentant le Québec au Conseil exécutif national du SCFP.

Mme Magali Picard

Représentante syndicale


Présidente de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ)

Membre du comité de gouvernance et d’éthique

Membre du comité administratif


Nommée le 31 mai 2023

Mandat de trois ans

Outaouais


Magali Picard a été élue au poste de présidente lors du 33e Congrès de la FTQ, en janvier 2023, après avoir été vice-présidente de la FTQ et du Fonds de solidarité FTQ, vice-présidente nationale exécutive de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) et présidente du Conseil québécois de l’AFPC.

Magali Picard est une fière membre de la nation Wendat et militante pour les droits des peuples autochtones et des femmes. Tout au long de sa carrière, elle lutte pour une plus grande justice sociale pour les travailleurs et travailleuses afin que tous et toutes puissent vivre dans la dignité. Elle amorce sa carrière de militante syndicale dès 1999 comme présidente de la section locale 10042 du Syndicat des employé-e-s des Anciens combattants (SEAC) affiliée à l’AFPC. Ses grandes compétences et son enthousiasme sont vite remarqués et rapidement elle gravit les échelons de l’AFPC, affilié à la FTQ.

Magali Picard est première vice-présidente du conseil d’administration et membre du comité exécutif du Fonds de solidarité FTQ. Elle siège également au Conseil canadien et au comité exécutif du Congrès du travail du Canada (CTC), au Conseil général de la Confédération syndicale internationale (CSI) et elle est membre du Comité consultatif du travail et de la main-d'œuvre (CCTM). 

Mme Caroline Senneville

Représentante syndicale


Présidente de la Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Présidente du comité sur les ressources informationnelles

Membre du comité des ressources humaines et du budget

Membre du comité de gouvernance et d’éthique

Membre substitut du comité administratif


Nommée le 3 avril 2019

Nommée de nouveau le 31 mai 2023

Mandat de trois ans


Montréal


Présidente de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) depuis 2021, Caroline Senneville est diplômée de l’Université Laval en littérature, en histoire de l’art et en pédagogie. Elle détient également un certificat en enseignement collégial.

Elle amorce sa carrière comme enseignante de français au Cégep de Limoilou. Entre 1990 et 2001, parallèlement à sa carrière d’enseignante, elle occupe divers postes en coordination, en plus d’agir à titre de présidente du Syndicat des enseignants et des enseignantes du Cégep de Limoilou de 1997 à 2001.

À compter de 2001, elle milite au sein de la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ–CSN), où elle est d’abord élue deuxième vice-présidente. Elle y occupera par la suite le poste de secrétaire générale et trésorière, pour finalement en devenir présidente de 2012 à 2017.

De 2017 à 2021, elle occupera le poste de première vice-présidente de la CSN. En 2021, elle en deviendra la présidente. Fervente militante féministe, elle s’est impliquée pendant de nombreuses années dans le comité confédéral de la condition féminine et à la Fédération des femmes du Québec.

 

Représentants des employeurs

Annie Bienvenue

Représentante des employeurs


Vice-présidente principale en santé et sécurité du travail de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ)

Membre du comité des ressources humaines et du budget


Nommée le 26 janvier 2022

Mandat de trois ans


Montérégie


Titulaire d'un baccalauréat en relations Industrielles de l'Université Laval et d'un certificat en santé et sécurité de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Mme Bienvenue cumule plus de 32 années d'expérience dans le domaine de la gestion et de la consultation en santé et sécurité du travail. Elle travaille activement depuis 26 ans au sein des regroupements d'employeurs, les mutuelles de prévention.

Elle a occupé différentes fonctions au sein de firmes de consultants en santé et sécurité du travail avant de se joindre, en 2014, à l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) à titre de directrice adjointe principale, opérations et financement. En mars 2016, elle est nommée vice-présidente du service de la santé et de la sécurité du travail et, depuis mai 2021, elle est membre du comité exécutif de l’APCHQ à titre de vice-présidente principale en santé et sécurité du travail.

Impliquée professionnellement et personnellement, Mme Bienvenue a participé, au cours des vingt dernières années, à de nombreux conseils d’administration.

M. Yves-Thomas Dorval

Représentant des employeurs


Président sortant du conseil d’administration du Conseil du patronat du Québec (CPQ)

Président du comité de gouvernance et d’éthique

Membre du comité administratif

Membre du comité des ressources humaines et du budget

Membre du comité de placement et de capitalisation

Membre du comité d’audit


Nommé le 29 avril 2009 (conseil d’administration de la CSST)

Nommé de nouveau le 19 janvier 2016

Nommé de nouveau le 20 juin 2018

Nommé de nouveau le 26 janvier 2022

Mandat de trois ans


Membre de l'Ordre des administrateurs agréés du Québec, administrateur de sociétés certifié (ASC), ARP de la Société canadienne des relations publiques


Montérégie


Diplômé de l’Université Laval en économique, relations industrielles et relations publiques, Yves-Thomas Dorval a occupé tour à tour des postes de direction au sein d’un leader mondial dans le domaine manufacturier, d’une firme internationale de relations publiques, d’une entreprise pharmaceutique de recherche et développement et d’un chef de file en assurances de personnes au Canada. Il a également œuvré au gouvernement du Québec, pour une commission d'enquête sur la santé et les services sociaux, ainsi qu’à Hydro-Québec.

De 2009 à 2020, il occupe le poste de président et chef de la direction du Conseil du patronat du Québec (CPQ), puis devient président exécutif du conseil d’administration du CPQ de 2020 à 2022.

M. Dorval a participé à la gouvernance de plusieurs organisations, dont la Commission des partenaires du marché du travail du Québec (CPMT), le Conseil consultatif du travail et de la main-d’œuvre du Québec (CCTM), le Conseil d’administration du Conseil emploi métropole de Montréal (CEM) et membre du Conseil canadien des employeurs.

Il a également enseigné quelques années à l’Université Laval et a été conférencier dans plus d’une dizaine de pays. Il s’est aussi impliqué activement au sein de plusieurs organismes bénévoles dans divers domaines et, en 2014, il s’est vu décerner le Prix Yves-St-Amand de la Société québécoise des professionnels en relations publiques.

M. Alexandre Gagnon

Représentant des employeurs 


Vice-président, Travail et capital humain de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Membre du comité sur les ressources informationnelles


Nommé le 31 mai 2023

Mandat de trois ans

Laurentides


Vice-président, Travail et capital humain au sein de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Alexandre Gagnon est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université du Québec à Montréal. Il est un gestionnaire d’expérience pilotant une vaste équipe offrant des services aux entreprises partout au Québec et un expert dans les dossiers de santé et sécurité du travail, de développement du marché du travail, d’immigration et de droit du travail.  Il a également œuvré de nombreuses années en santé et sécurité du travail et en relations de travail au sein de l’industrie maritime canadienne.

Fervent adepte du dialogue social auquel il participe depuis plus de dix ans au sein de nombreuses instances québécoises et canadiennes, il a notamment participé à la rédaction de nombreux avis du Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre, siégé sur différents groupes d’experts de la Commission des partenaires du marché du travail et à de nombreux comités consultatifs et réglementaires de la CNESST. 

En plus de siéger au conseil d’administration de la CNESST, M. Gagnon siège également au Conseil de gestion de l’assurance parentale et préside le comité consultatif sur l’employabilité des personnes immigrantes. Il a également participé et présidé le conseil d’administration d’un centre de la petite enfance pendant plus de 4 ans.

Photo de Josée Méthot

Représentante des employeurs


Présidente-directrice générale de l’ Association minière du Québec

Membre du comité des ressources informationnelles

Membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec


Nommée le 16 juin 2021

Mandat de trois ans


Ingénieure, Josée Méthot est détentrice d’une maîtrise en administration des affaires de HEC Montréal, ainsi que d’un baccalauréat en génie chimique de l’Université McGill. Depuis plus de 25 ans, elle occupe des postes de haute direction au sein d’organisations sans but lucratif ou municipales, notamment auprès du Centre d’excellence de Montréal en réhabilitation de sites et de Réseau Environnement. Dans le cadre de ses emplois, elle a acquis une bonne connaissance des enjeux environnementaux et de développement durable. Depuis octobre 2012, elle occupe le poste de présidente-directrice générale de l’Association minière du Québec, une organisation ayant comme mission de promouvoir, de soutenir et de développer de façon proactive une industrie minérale québécoise responsable, engagée et innovante.

Mme Méthot est administratrice de sociétés certifiée (ASC, C. Dir.) et siège au conseil d’administration de l’Institut national des mines, du Groupe MISA et du Conseil patronal de l'environnement du Québec. Elle siège aussi à l’Assemblée des partenaires du Plan Nord, de même qu’à de nombreux comités de travail mis en place par le gouvernement du Québec.

Représentant des employeurs


Président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Président du comité de placement et de capitalisation

Membre du comité d’audit

Membre du comité des ressources humaines et du budget

Membre du comité de gouvernance et d’éthique

Membre substitut du comité administratif


Nommé le 29 janvier 2020

Nommé de nouveau le 31 mai 2023

Mandat de trois ans


Membre de l’Ordre des Pharmaciens du Québec


Montréal


Titulaire d’un baccalauréat en pharmacie et d’un certificat en économie de l'Université Laval ainsi que d'une maîtrise en administration de HEC Montréal, Charles Milliard possède une vaste expérience en affaires gouvernementales et en relations publiques, plus particulièrement dans les secteurs pharmaceutique, de la santé et des sciences de la vie.

Avant sa nomination comme président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec, il a été vice-président exécutif du Groupe Uniprix et vice-président, Stratégie de rayonnement – Santé au Cabinet de relations publiques NATIONAL.

Charles Milliard siège au Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre ainsi qu’au comité exécutif et à l’assemblée délibérante de la Commission des partenaires du marché du travail. Il siège également à différents conseils d’administration dans le secteur des arts, notamment celui de l’Orchestre symphonique de Montréal et du Festival de Lanaudière. Il est aussi président du conseil d’administration de la Fondation du Cégep de Lévis.

Représentante des employeurs


Vice-présidente, Travail, santé sécurité et affaires juridiques du Conseil du patronat du Québec (CPQ)


Membre du comité de placement et de capitalisation

Membre du comité des ressources informationnelles


Nommée le 11 mai 2022

Mandat de trois ans


Membre de l'Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations Industrielles agréés du Québec

Membre du Barreau du Québec


Montérégie


Avocate détenant plus de 33 ans d’expérience en relations de travail et en santé et sécurité du travail, Mme Marie-Claude Perreault est membre de l'Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations Industrielles agréés du Québec. Présentement, elle occupe le poste de vice-présidente, Travail, santé sécurité et affaires juridiques au Conseil du patronat du Québec. Mme Perreault a acquis une grande expertise dans tous les volets du droit du travail et de la santé et de la sécurité du travail, d’abord comme associée d’un grand cabinet juridique ainsi qu’à titre de vice-présidente ressources humaines, santé-sécurité au travail et affaires juridiques (CAN-USA) pour une société publique.

Tout au long de sa carrière, Mme Perreault a représenté des employeurs de toutes tailles et de tous les secteurs. De plus, elle a dirigé des équipes en matière de ressources humaines, de santé et sécurité et de services juridiques.

M. François Vincent

Représentant des employeurs


Vice-président de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) – Québec

Membre du comité d’audit

Membre du comité de gouvernance et d’éthique


Nommé le 29 janvier 2020

Nommé de nouveau le 31 mai 2023

Mandat de trois ans


Montréal


 

François Vincent dirige l’équipe de la FCEI qui défend les intérêts des petites et moyennes entreprises (PME) du Québec. Il rencontre les décideurs politiques, tant au niveau municipal, provincial que fédéral pour s’assurer que la réalité des PME est prise en considération dans l’élaboration des politiques publiques. Il analyse les projets de loi qui auront un impact sur les entreprises et intervient dans les médias au nom des PME.

En plus d’être administrateur de la CNESST, il siège à la Commission des partenaires du marché du travail du Québec et au Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre du Québec.

Coprésident du Comité-conseil sur l’allègement réglementaire et administratif du gouvernement du Québec, François Vincent œuvre dans le domaine des relations gouvernementales depuis 15 ans. De 2016 à 2019, il a travaillé à l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), où il est devenu vice-président des relations gouvernementales et affaires publiques. Avant de se joindre à l’APCHQ, il était directeur des affaires provinciales pour le Québec à la FCEI, où il a travaillé pendant 7 ans avant d’y revenir à la fin de l’année 2019.

François Vincent a acquis plusieurs expériences enrichissantes à l’extérieur du Québec. Il a été stagiaire à l’Assemblée nationale de la République française en 2008. En 2010, il a été boursier du programme de leadership Action Canada. En 2015, il a été sélectionné au séminaire Jeunes Leaders Politiques de l’Institut Aspen France portant sur l’Europe qui s’est tenu à Paris et Bruxelles.

François Vincent est titulaire d’un baccalauréat en communication et politique et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal, ainsi que d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion de HEC Montréal.

 

Observatrice du ministère du Travail

Caroline Clark

Observatrice du ministère du Travail


Nommée le 1er février 2023


 

Mme Clark évolue au sein de la fonction publique québécoise depuis 2003. Détentrice d’une maîtrise en sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Montréal, elle a acquis, au fil des ans, de solides compétences en gestion. Son expérience diversifiée dans les domaines de la gouvernance, des ressources humaines et des relations de travail l’a amené à collaborer avec les principaux partenaires patronaux et syndicaux au Québec. Par ses collaborations, elle a su développer une vision juste des enjeux liés au monde du travail.

Elle a œuvré au sein de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) pendant près de 10 ans et a exercé, entre autres, les fonctions de directrice générale du programme de la Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail visant à mettre en œuvre les modifications législatives du nouveau régime québécois de santé et de sécurité du travail. Elle occupe actuellement la fonction de sous-ministre adjointe aux relations du travail et aux politiques au sein du ministère du Travail.

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile?
Nous étudierons vos réponses pour améliorer l’information.
Évitez d’inscrire des renseignements personnels ou en lien avec un dossier. Notez que vous ne recevrez pas de réponse.
Des questions concernant un dossier? Utilisez notre service de demande de renseignements en ligne
Vous souhaitez déposer une plainte? Consultez notre section Plaintes et recours.