Aller au contenu principal

Travailleuses et travailleurs de l’industrie du vêtement

Certaines particularités touchent les travailleuses et les travailleurs de l’industrie du vêtement. L’industrie du vêtement concerne les secteurs de la confection pour dames ou pour hommes, l’industrie de la chemise pour hommes et garçons et l’industrie du gant de cuir.

Le personnel des boutiques de vêtements ne fait pas partie de cette industrie.

Particularités de l’industrie du vêtement

Salaire minimum

Le taux du salaire minimum pour les travailleurs de l’industrie du vêtement est actuellement de 13,10 $ l’heure. Ce taux est en vigueur depuis le 1er mai 2020.

Vacances

La durée des vacances et les indemnités à verser sont différentes des autres travailleurs. Voici comment elles sont calculées :
 

Durée des vacances et montant de l'indemnité
Service continu à la  fin de l'année Durée des vacances Indemnité à verser
Moins d'un an 1 jour par mois complet de service continu, sans dépasser 2 semaines 4% du salaire annuel brut gagné pendant l'année de référence
1 an à 3 ans moins 1 jour 3 semaines, dont 2 consécutives 6% du salaire annuel brut gagné pendant l'année de référence
3 ans et plus 4 semaines, dont 3 consécutives 8% du salaire annuel brut gagné pendant l'année de référence

Jours fériés

Les travailleurs de l’industrie du vêtement ont aussi droit aux congés additionnels suivants en plus des jours fériés déjà prévus :

  • le 2 janvier
  • le Vendredi saint et le lundi de Pâques

Semaine normale de travail

Pour les travailleurs de l’industrie du vêtement, la semaine normale de travail est de 39 heures. Au-delà de 39 heures, ils commencent à faire des heures supplémentaires.

Décès ou suicide d’un proche

En cas de décès ou suicide d’un proche, un travailleur de l’industrie du vêtement a droit à 5 jours de congé, incluant 3 jours payés, lors du décès ou des funérailles de :

  • son conjoint ou sa conjointe
  • son enfant
  • l’enfant de son conjoint ou sa conjointe
  • son père ou sa mère
  • son frère ou sa sœur

Il a aussi droit à 1 jour de congé payé lors du décès ou des funérailles d’un :
• de ses grands-parents
• de ses beaux-parents (père ou mère de son conjoint ou sa conjointe)

Il peut aussi s’absenter du travail 1 jour sans salaire lors du décès ou des funérailles :

  • de son gendre ou de sa belle-fille
  • d’un de ses petits-enfants
  • de son beau-frère ou de sa belle-sœur (frère ou sœur de son conjoint ou sa conjointe)

Durant son absence, son lien d’emploi est protégé.

Lois et règlements

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile ?
Évitez d’inscrire vos coordonnées personnelles puisque que vous ne recevrez aucune réponse.