Aller au contenu principal

Registre d'accidents, d'incidents et de premiers secours

Le Registre d’accidents, d’incidents et de premiers secours est un outil de suivi qui permet d’inscrire et de recueillir des informations sur les blessures ou les malaises en milieu de travail.

À quoi sert le registre?

Le registre d’accidents, d’incidents et de premiers secours permet de prendre connaissance et d’évaluer la situation du milieu de travail en matière de santé et de sécurité. Il est aussi :

  • un outil de référence pour le travailleur en cas d’aggravation de sa blessure
  • un indicateur qui permet à l’employeur de mieux organiser ses premiers secours et orienter ses mesures de prévention

Il est recommandé d’inscrire chaque accident, incident ou malaise dans le registre le plus rapidement possible même s’il n’y a pas de conséquence grave.

Dans le cadre de la démarche de prévention, le registre est un moyen important pour identifier les risques dans le milieu de travail. Il est donc important de le conserver et que des mesures de correction soient mises en place lorsqu’un accident du travail survient. Une case est prévue pour noter les mesures de correction apportées.

Accident ou incident?

Un accident du travail est un événement soudain et imprévu qui survient au travail et qui cause une blessure ou une maladie aux travailleuses et travailleurs qui en sont victimes. Une blessure ou un malaise, même mineur, doit être inscrit au registre ainsi qu’une description des premiers secours donnés.

Un incident est un événement qui n’a pas causé de blessure mais qui aurait pu entraîner de graves conséquences. Par exemple, la chute d’un objet à proximité d’un travailleur, une personne qui trébuche sur un obstacle ou glisse sur une surface sans se blesser.

Plus le nombre d’incidents est élevé, plus la probabilité qu’un accident survienne est élevée. Il est donc recommandé d’inscrire tous les incidents au registre de façon à pouvoir identifier, corriger et contrôler les situations de travail à risques.

Qui a la responsabilité du registre?

L’employeur doit s’assurer que tous les accidents du travail qui surviennent dans son milieu de travail et qui n’empêchent pas un travailleur d’exercer son emploi au-delà de la journée où il a subi une blessure soient inscrits au registre.

Le secouriste qui donne les premiers secours au travailleur blessé a l’obligation de remplir le registre. Les informations suivantes doivent être notées :

  • le prénom et le nom du travailleur
  • l’heure de l’événement
  • le lieu précis de l’événement (département, secteur, identification de la machine)
  • la description détaillée de l’accident ou de l’incident
  • une description de la blessure ou de la nature du malaise
  • un résumé des premiers secours donnés

Le registre doit être signé par le secouriste et le travailleur blessé.

Après l’événement, il est nécessaire de détailler les mesures de correction prises à la suite de l’accident ou de l’incident.

Le registre doit être placé près de la trousse des premiers secours dans un endroit accessible et bien visible. La CNESST propose un modèle de registre mais l’employeur peut en créer un, adapté à son entreprise. L’important est que les informations essentielles s’y retrouvent. Il est même possible d’y ajouter les mesures de correction et de contrôle pour éviter que l’événement se reproduise.

Lois et règlements

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile ?
Évitez d’inscrire vos coordonnées personnelles puisque que vous ne recevrez aucune réponse.