Aller au contenu principal

Déneiger un toit

Le déneigement des toits est une tâche hivernale qui concerne autant les travailleuses et travailleurs en déneigement qu’une personne qui veut déneiger le toit de sa résidence. Dans tous les cas, il faut être prudent et monter sur un toit seulement quand c’est nécessaire et qu’on ne peut pas faire autrement.

Méthode de travail sécuritaire pour un toit plat

La planification des travaux de déneigement d’un toit est primordiale. Les déneigeurs doivent :

  • bien circonscrire la zone de déversement de la neige et en interdire l'accès
  • délimiter une zone de déversement protégée par un garde-corps, en bordure du toit
  • délimiter une zone tampon de 2 m (6,56 pi) tout autour du toit avec une ligne d’avertissement, zone qui ne sera pas déneigée
  • compléter l’aménagement par une zone de déversement en forme de U d’environ 2,5 m (8,2 pi) de largeur, protégée par un garde-corps, en bordure du toit
  1. Ligne d'avertissement
  2. Potelets espacés d'au plus 2,5 m
  3. Mise en place de garde-corps au point de déversement
  4. Zone tampon (2 m)
  5. Puits de lumière
  6. Parapet
  7. Zone de déversement (grand U)
Méthode de travail sécuritaire

 

DeneigerToitDeneigerToit
DeneigerToit

Le choix de la méthode de travail doit être adapté aux différents types de toits, notamment les vieux toits récemment isolés et les toits plats avec des obstructions. De façon générale, il faut  :

  • pelleter aussi vite que possible après une chute de neige
  • utiliser une pelle à traîneau
  • privilégier les appareils de levage de personnes qui permettent d’aller en hauteur de façon plus sécuritaire
Méthode de travail sécuritaire pour un toit en pente

La méthode de travail choisie dépendra des conditions climatiques, de la quantité de neige et du lieu de travail (localisation, dimensions, pente, accessibilité, solidité et adhérence).

Évaluer s’il est possible de travailler à partir du sol. Sinon  :

Travailler à partir du sol

Pour déneiger le toit en pente d’une maison, il est recommandé d'utiliser un râteau de toit muni d'un manche télescopique qu’on peut manier en restant au sol. Très souvent, le déneigement à l'aide de cet outil est suffisant.

Travailler en hauteur

Les travailleurs doivent être protégés contre les chutes dès qu’ils sont exposés à une chute de plus de 3 m (118 po). Pour le travail en hauteur, toujours utiliser des garde-corps ou un équipement de protection individuelle, comme un harnais de sécurité avec absorbeur d’énergie, solidement fixé à un point d’ancrage de la bonne résistance.

Avant de grimper sur un toit :

  • s’assurer que l’échelle repose fermement sur le sol, qu'elle est solidement appuyée sur le rebord de la toiture et qu’elle dépasse le rebord du toit d’au moins 90 cm (35 po)
  • porter un harnais qui respecte les normes en vigueur
  • fixer le harnais à un point d’ancrage au moyen d'une corde en nylon de 16 mm et d'un coulisseau

Ensevelissement sous la neige

Sur les toitures en pente, il est recommandé d’enlever la neige en commençant par le haut et en se dirigeant vers le bas du toit, en plus de prévoir une protection contre les chutes. Commencer le déneigement par le bas du toit peut provoquer le détachement et le glissement de grosses plaques de neige provenant du haut de la toiture, d’où le risque de chute puis d’ensevelissement. Le détachement soudain de masses importantes de neige peut se produire lorsque le revêtement du toit est lisse, comme c’est le cas de la tôle.

Les abris temporaires doivent être déneigés avec un râteau de toit. Il ne faut jamais les déneiger en poussant la toile à partir de l'intérieur de l’abri, car ils pourraient s'effondrer sur le travailleur.

Quand utiliser un appareil de levage?
  • Quand l’aménagement des lieux au sol le permet.
  • Notamment pour un toit en pente d’un bâtiment industriel et commercial.

Sinon, une méthode de protection complémentaire doit être utilisée (garde-corps ou ligne d’avertissement).