Aller au contenu principal

Monoxyde de carbone 

Dans plusieurs secteurs, les travailleuses et travailleurs sont en contact avec du monoxyde de carbone (CO), un gaz asphyxiant qui se diffuse rapidement dans l’air. Le nettoyage à pression, l’entreposage, le sablage de surfaces et l’entretien de moteurs à combustion, par exemple, sont des tâches comportant un risque d’intoxication au CO. 

Comme il est sans couleur, sans odeur et sans saveur, le CO est difficile à détecter. L’employeur et le travailleur ont donc la responsabilité partagée de mettre en place des mesures préventives et de les appliquer rigoureusement afin de réduire autant que possible la concentration de monoxyde de carbone dans l’air.  

Mesures de sécurité à mettre en place

Selon les tâches à exécuter, une ou plusieurs de ces mesures doivent être prises par l’employeur pour assurer la sécurité du travailleur : 

  • Acheter ou louer des appareils ou des outils non polluants (électriques) 
  • Déterminer quels sont les véhicules, l'équipement et les outils qui sont actionnés par un moteur à combustion interne 
  • Placer les moteurs à l'extérieur du bâtiment lorsque c'est possible 
  • Éviter d'utiliser plusieurs véhicules, équipements et outils en même temps 
  • Lors de la construction d'un bâtiment, monter les murs le plus tard possible 
  • Laisser, dans la mesure du possible, les portes et les fenêtres ouvertes 
  • Ventiler les lieux de façon adéquate 
  • Informer toute personne qui accède au lieu de travail des risques et des moyens de prévention à employer 
  • Entretenir et ajuster les moteurs à combustion régulièrement 
  • Mettre en place un détecteur de CO à usage industriel pour s’assurer de ne pas dépasser les limites permises 
  • Former les travailleurs sur l’utilisation des détecteurs et sur le protocole à utiliser si les valeurs d’exposition admissibles sont dépassées 
  • Faire porter au travailleur un détecteur personnel avec avertisseur sonore et visuel lorsqu’il effectue des travaux à risque avec un appareil mobile qui émet du CO 
  • Au besoin, faire porter au travailleur un appareil de protection respiratoire à adduction d'air ou un respirateur autonome (les appareils de protection respiratoire jetables ou à cartouches sont inefficaces pour prévenir les intoxications au CO) 

Moyen de protection

Pour réduire le risque d'exposition au monoxyde de carbone, les travailleurs peuvent porter un appareil de protection respiratoire.

Symptômes d’une intoxication
  • Maux de tête 
  • Nausées et vomissements 
  • Étourdissements 
  • Troubles de la vision et du jugement 
  • Sensation de sommeil et confusion 
  • Convulsions 
  • Perte de conscience 
  • Décès.

Même en faible concentration, le monoxyde de carbone diminue l’apport en oxygène dans le sang et provoque plusieurs effets sur la santé. Les conséquences d’une intoxication par le CO sont sérieuses et doivent être traitées en urgence médicale. 

Valeurs d’exposition – Réglementation
  • Valeur d'exposition moyenne pondérée (VEMP) : pour 8 heures d'exposition, 35 ppm 
  • Valeur d'exposition de courte durée (VECD) : pour 15 minutes, 200 ppm