Aller au contenu principal

Travail au froid

Dans certains secteurs, comme l’agriculture, la foresterie, l’horticulture et la construction, le travail à l’extérieur est très fréquent. En hiver, il est important de protéger les travailleuses et travailleurs des risques d’une exposition au froid et au vent. Le travail dans des entrepôts frigorifiques, dans des abattoirs ou visant l’installation de chambres froides comportent aussi un risque en raison de l’exposition au froid.

Le travail au froid comporte des risques de gelures, d’hypothermie et de lésions physiques permanentes. Dans des conditions de froid intense, l’employeur doit mettre en place des mesures préventives pour fournir à son équipe de travail des conditions sécuritaires. Les travailleurs doivent appliquer ces mesures et surveiller les signes de gelures ou d’hypothermie sur eux et leurs collègues.

Mesures de prévention à mettre en place

Selon les tâches à exécuter, une ou plusieurs de ces mesures doivent être prises par l’employeur pour assurer la sécurité du travailleur :

  • Chauffer le poste de travail, si possible
  • Mettre à la disposition des travailleurs des abris chauffés
  • Recouvrir les poignées et les barres métalliques d’un isolant thermique
  • Porter des vêtements en fonction de la température et de la nature des tâches à exécuter – plusieurs épaisseurs, s’il le faut – et se couvrir la tête
  • Alterner les périodes de travail et de réchauffement
  • Réorganiser le travail pour accomplir les tâches prévues à l’extérieur durant les périodes les plus chaudes de la journée. Un régime d’alternance travail-réchauffement est disponible dans notre publication Travailler au froid! Prévenir et soigner les gelures et l’hypothermie.
Prévenir et soigner les gelures

Les gelures sont un ensemble de lésions provoquées par un froid intense agissant sur la peau et ses couches inférieures. Ces lésions apparaissent généralement sur les pieds, les oreilles, les mains et le nez. Leur gravité varie selon la température, la durée de l’exposition au froid et les facteurs de refroidissement, comme le vent.

Le vent est un facteur de refroidissement important. Si le thermomètre indique -23 °C et que le vent souffle à 40 km/h, la température ressentie est en fait de -38 °C. À cette température, toute partie du corps exposée au vent peut geler en 10 à 30 minutes.

Signes et symptômes

  • Sensation de picotement
  • Engourdissement progressif
  • Perte graduelle de la sensibilité, jusqu’à l’insensibilité totale
  • Rougeurs avec plaques blanches inégales
  • Peau blanche, glacée, cireuse et parfois dure
  • Cloques

Premiers secours

  • Conduire la personne dans un endroit chaud
  • S’il s’agit de gelures superficielles, réchauffer localement et graduellement les parties atteintes avec des compresses tièdes ou en donnant de sa chaleur avec les mains
  • Enlever les vêtements humides ou mouillés
  • Envelopper la personne dans une couverture
  • Lui donner une boisson tiède, sucrée mais non alcoolisée
  • Appeler l’ambulance, si la sensibilité ou la sensation ne revient pas
  • Si la victime présente un pied d’immersion (lésion aux orteils et à la peau du pied caractérisée par une douleur intense avec enflure et décoloration de la peau), réchauffer et sécher le pied
  • Éviter toute autre exposition et recourir à une aide médicale

Attention!

  • Ne pas frictionner les parties gelées ni les frotter avec de la neige
  • Ne pas les approcher d’une source de chaleur directe
  • Ne pas faire marcher la personne
  • Ne pas donner d’alcool, car il a pour effet d’abaisser la température du corps
Prévenir et soigner l’hypothermie

L’hypothermie est une chute de la température du corps sous les 36 °C causée par le froid. Dans certains cas, elle peut être mortelle.

Signes et symptômes

  • Frissons ou tremblements
  • Extrémités froides
  • Engourdissement pouvant provoquer des maladresses
  • Baisse de vigilance et manque de concentration, comportement inhabituel ou bizarre
  • Présence ou non de gelures
  • Confusion
  • Perte de conscience
  • Diminution du pouls et de la respiration
  • Rigidité musculaire

Premiers secours

  • Appeler l’ambulance, s’il y a lieu
  • Réanimer la personne, en cas d’arrêt cardiaque ou respiratoire
  • Limiter au minimum sa dépense énergétique et la garder éveillée
  • La conduire dans un endroit chaud et la faire allonger
  • Desserrer ses vêtements ou, s’ils sont humides, les remplacer par des vêtements secs
  • Envelopper la personne dans des couvertures
  • La réchauffer (le contact direct est le moyen le plus rapide)
  • Lui donner une boisson tiède, sucrée mais non alcoolisée

Attention!

  • Ne pas faire marcher la personne
  • Ne pas donner d’alcool, car il a pour effet d’abaisser la température du corps