Aller au contenu principal

Travail sur des installations électriques

Le travail sur des installations électriques est très courant. De nombreuses tâches mettent les travailleuses et travailleurs en contact avec l’électricité. Par exemple, le démantèlement de circuits électriques, le déplacement de composants électriques sous tension ou le contact avec un fil électrique sous tension lors du branchement d’un luminaire sont des tâches mettant le travailleur en contact avec l’électricité.

L’employeur doit mettre en place des mesures de contrôle de l’énergie électrique. De leur côté, les travailleurs ont les responsabilités d’appliquer les mesures mises en place et de travailler hors tension lorsque c’est possible. Cela réduira les risques d’électrisation (causant des blessures), de brûlure et d’électrocution (causant la mort).

Règles à suivre pour être sécuritaire

Mesures de sécurité obligatoires

Sur les chantiers de construction, les inspecteurs de la CNESST seront particulièrement attentifs au travail effectué sur ou à proximité des installations électriques et s’assureront que les maîtres d’œuvre mettent en place les mesures de prévention appropriées, y compris la supervision de celles-ci.

  • Pour prévenir les électrisations lors de la construction ou de la rénovation d’une installation électrique, les maîtres d’œuvre doivent s’assurer que toutes les pièces accessibles sont mises hors tension. Ils doivent aussi appliquer une méthode de contrôle de l’énergie électrique comme le cadenassage.
     
  • Pour prévenir les électrisations lors de la construction ou de la rénovation d’une installation électrique, les maîtres d’œuvre doivent s’assurer que toutes les pièces accessibles sont mises hors tension. Ils doivent aussi appliquer une méthode de contrôle de l’énergie électrique comme le cadenassage.
     
Autres mesures de sécurité à mettre en place

Selon la situation de travail, une ou plusieurs des mesures suivantes doivent être prises par l’employeur pour assurer la sécurité du travailleur :

  • s’assurer que les boîtes de jonction et de distribution ainsi que les prises de courant sont fermées
     
  • vérifier que les rallonges électriques utilisées (sauf celles pour l’éclairage) sont munies d’un troisième conducteur pour la mise à la terre
     
  • s’assurer que les rallonges non utilisées sont débranchées
     
  • vérifier que les outils ou les appareils portatifs électriques comportent une mise à la terre ou une double isolation
     
  • repérer, contrôler et éliminer les risques d’électrisation en s’assurant que l’installation électrique temporaire du chantier est munie de prises de courant protégées par des disjoncteurs différentiels de classe A (DDFT)
     

Mesures de contrôle de l’électricité

Cadenassage

Le cadenassage est une méthode de contrôle des énergies visant l’installation d’un cadenas à cléage unique pouvant être débarré par une seule personne. Il est installé sur un dispositif d’isolement (interrupteur, valve, etc.) d’une source d’énergie électrique ou autre.

C’est la méthode de contrôle des énergies la plus répandue pour assurer un degré de sécurité acceptable avant de procéder à un travail sur une machine ou une installation électrique.

Pour appliquer cette méthode, il faut rédiger des procédures de cadenassage, fournir le matériel requis, s’assurer que les travailleurs reçoivent une formation adéquate et coordonner efficacement les travaux.