Décès du président d’Usinage sur place des Ruisseaux inc. sur le site d’Uniboard Canada inc., à Mont-Laurier : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

Saint-Jérôme, le 4 septembre 2019
​​

La CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Gilles Lussier, président de l’entreprise Usinage sur place des Ruisseaux inc., et blessé gravement un de ses employés, le 5 février 2019, sur le site d’Uniboard Canada inc., à Mont-Laurier.

Chronologie de l’accident

Le jour de l’accident, M. Lussier et son employé se dirigeaient vers leur camionnette, après avoir terminé une réparation mécanique à l’usine d’Uniboard Canada inc. Alors qu’ils marchaient sur le chemin d’accès principal de l’entreprise, une chargeuse sur roues est sortie de la cour à bois, derrière eux. Les deux hommes ont été happés et projetés vers l’avant de la chargeuse. M. Lussier a alors été écrasé par les roues de celle-ci. Les services d’urgence ont été appelés sur les lieux de l’accident. Les deux hommes ont été transportés au centre hospitalier, où le décès de M. Lussier a été constaté.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir trois causes pour expliquer l’accident :

  • Un sous-traitant et son employé ont été happés par une chargeuse sur roues et l’un d’eux a été écrasé alors qu’ils circulaient à pied sur le chemin d’accès principal;
  • La vue de l’opérateur vers l’avant de la chargeuse était restreinte et obstruée par le godet;
  • La gestion déficiente de la circulation sur le terrain de l’établissement exposait les travailleurs à des dangers de happement ou d’écrasement.

À la suite de l’accident, la CNESST a interdit l’utilisation de véhicules lourds, de chariots élévateurs et d’engins circulant en interaction avec les travailleurs-piétons sur le site d’Uniboard Canada inc., à Mont-Laurier. Elle a exigé la mise en place d’un plan de circulation pour le site extérieur de l’entreprise et la formation de tous les travailleurs et sous-traitants à ce plan de circulation. Uniboard Canada inc. s’étant conformé à ces exigences, la CNESST a autorisé la reprise de la circulation des véhicules motorisés sur le site extérieur de l’établissement.

Comment éviter un tel accident

Pour prévenir les accidents liés aux interactions entre les piétons et les véhicules automoteurs, des solutions existent, notamment :

  • aménager des voies et des passages réservés aux piétons;
  • le cas échéant, apposer une signalisation claire et placée bien en vue aux intersections avec les voies de circulation des véhicules;
  • former et informer les travailleurs sur les risques liés aux interactions entre véhicules et piétons.

Par la loi, l’employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l’obligation de s’assurer que l’organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l’accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l’employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l’enquête

La CNESST transmettra les conclusions de son enquête à l’Association des entrepreneurs de déneigement du Québec et au Conseil de l’industrie forestière du Québec pour qu’ils en informent leurs membres.

Pour plus d’information sur les risques routiers : https://www.cnesst.gouv.qc.ca/risques-routiers