Le Fonds de la santé et de la sécurité du travail
en bonne santé financière

Québec, le 28 mars 2019

Le conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a approuvé aujourd’hui les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2018 du Fonds de la santé et de la sécurité du travail (FSST), dont elle est fiduciaire. Au rang des priorités : une gestion responsable et rigoureuse des ressources financières confiées à la CNESST, qui permet à l’organisation de remplir sa mission de manière optimale auprès des travailleurs et travailleuses et des employeurs du Québec.

Un fonds en bonne santé avec un taux de capitalisation de plus de 118 %

Le FSST, fonds fiduciaire entièrement consacré à l’indemnisation des travailleurs et travailleuses victimes d’une lésion professionnelle, présente un taux de capitalisation effectif aux fins de la tarification de 118,4 %, soit un taux supérieur à 100 % pour une cinquième année consécutive. Malgré un déficit de 289,2 M$ en raison de la contre-performance des marchés boursiers, le FSST demeure en bonne santé financière.

Un rendement de 3,8 %

Les fonds confiés à la Caisse de dépôt et placement du Québec ont généré en 2018 un rendement de 3,8 %. La valeur de l’actif du FSST s’élève à 16,9 G$ au 31 décembre 2018.

Une saine gestion du régime et une économie qui se porte bien

Sur le plan des activités de mission de la CNESST liées à la santé et la sécurité du travail, un surplus de 191,7 M$ a été enregistré en 2018. Une saine gestion du régime et un marché du travail fort ont contribué à ce résultat positif.

Toutefois, divers éléments créent une pression sur le bilan lésionnel, dont le rythme soutenu de l’économie, et la CNESST entend suivre la situation de près. Elle compte poursuivre ses efforts de prévention en mobilisant l’ensemble des acteurs concernés pour redresser le bilan lésionnel. Pour ce faire, elle s’engage notamment, en collaboration avec ses partenaires, à soutenir les employeurs et les travailleurs dans leur prise en charge de la santé et la sécurité, menant à des environnements de travail toujours plus sains et sécuritaires.

​​