Électrocution d’un travailleur de l’entreprise 9070-3422 Québec inc. à la résidence Au Fil de l’Eau, à Montréal : la CNESST dévoile
les conclusions de son enquête

Montréal, le 23 janvier 2019
​​​​

La CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie, le 28 mai 2018, à M. Alfonso Huaman, préposé à l’entretien ménager pour l’entreprise 9070-3422 Québec inc., à la résidence Au Fil de l’Eau, située sur le boulevard Gouin Est à Montréal.

Chronologie de l’accident

Le jour de l’accident, M. Huaman commençait des travaux de nettoyage dans l’un des appartements de l’établissement. Pour ce faire, il a retiré la cuisinière de son emplacement en la gardant branchée à sa prise électrique. Lorsqu’il a voulu ensuite accéder au plancher derrière la cuisinière, son bras gauche a touché la porte métallique du lave-vaisselle et son coude droit a touché la partie arrière, également métallique, de la cuisinière. Le travailleur a alors subi une électrocution. Il est demeuré dans la même position jusqu’à ce que son employeur le découvre, tard dans la soirée. Les secours ont été appelés et son décès a été constaté sur place.

Causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l’accident :

  • L’inversion du conducteur de la mise à la terre et d’un des conducteurs sous tension dans la prise électrique murale de la cuisinière a mis le châssis de la cuisinière sous tension. Cette inversion a fait en sorte que tous les composants de la cuisinière étaient sous tension, principalement le châssis;
  • Le contact simultané du travailleur avec le châssis de la cuisinière et celui du lave-vaisselle a provoqué son électrocution. La différence de potentiel électrique entre les deux châssis a fait en sorte que, lors d’un contact simultané avec les deux électroménagers, un courant électrique d’une tension de 120 volts a traversé le corps du travailleur, provoquant son électrocution.

À la suite de l’accident, la CNESST a temporairement interdit l’accès à l’appartement concerné ainsi qu’à tous les autres appartements encore inoccupés pour faire vérifier l’ensemble des prises électriques par un maître électricien. La CNESST a exigé la même vérification dans tous les appartements de la nouvelle aile de la résidence occupés par des locataires. L’entreprise s’est conformée à ces exigences.

Suivis de l’enquête

  • La CNESST transmettra les conclusions de son enquête à la Corporation des maîtres électriciens afin que leurs membres en soient informés, en rappelant la nécessité de vérifier, lors du raccordement d’une prise électrique, que le conducteur de continuité des masses est connecté à l’endroit prévu par le fabricant de la prise;
  • Le rapport d’enquête sera diffusé dans les établissements de formation offrant le programme d’études en électricité pour sensibiliser les futurs travailleurs.
​​​​​​​​