Accidents du travail liés aux machines et aux installations électriques

Nouvelle campagne de la CNESST sur le contrôle des énergies

Québec, le 21 mai 2019
La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a lancé hier une nouvelle campagne publicitaire sur le contrôle des énergies lors de travaux dans la zone dangereuse d’une machine ou sur une installation électrique.

Par cette campagne, la CNESST souhaite que tous les milieux de travail prennent conscience que les machines doivent être sécurisées en tout temps et que, lors d’un entretien ou d’une réparation, il faut toujours appliquer une méthode de contrôle des énergies telle que le cadenassage. Il en va de même pour les travaux sur une installation électrique : il faut couper le courant et cadenasser.

Chaque année au Québec, des travailleurs se blessent ou meurent en exécutant de tels travaux sans contrôle des énergies. Ces 5 dernières années, la CNESST a déploré 17 587 accidents et 54 décès mettant en cause une machine, et 901 accidents et 15 décès résultant d’un contact avec le courant électrique.

En sensibilisant employeurs et travailleurs aux bonnes pratiques à mettre en place lors de tels travaux, la CNESST veut voir diminuer le nombre d’accidents et de lésions dus à l’absence de contrôle des énergies. Les secteurs de la fabrication, des mines et carrières et de la construction sont tout spécialement visés par cette campagne.

Deux messages radio de 15 secondes seront diffusés, en français et en anglais, dans les principales stations de radio du Québec du 20 mai au 16 juin, et du 19 août au 8 septembre. Des publicités seront également diffusées dans des journaux locaux ainsi que sur le Web, en plus de messages dans les médias sociaux et d’affichage dans certains restaurants du Québec.

​​