Chauffeur de Remorquage Auclair inc. écrasé mortellement  par des tuyaux de fonte à Québec : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête

Québec, le 12 décembre 2019
​​​​​​

La CNESST rend aujourd’hui publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail ayant coûté la vie à M. Éric Bernier, chauffeur pour l’entreprise Remorquage Auclair inc., le 19 juin 2019, à Québec.

Chronologie de l’accident

Le jour de l’accident, M. Bernier effectuait la livraison de tuyaux de fonte au garage municipal de la Ville de Québec à l’aide d’une dépanneuse. Pour ce faire, il a stationné le véhicule et est monté sur sa plateforme afin de guider l’opérateur de la chargeuse sur roues dans ses manœuvres de déchargement. Alors que l’opérateur soulevait les trois derniers tuyaux de la plateforme à l’aide des fourches de levage, les tuyaux ont roulé en direction du travailleur, qui a reculé sur la plateforme et chuté au sol. Puis, les tuyaux de fonte ont poursuivi leur course et deux d’entre eux ont écrasé M. Bernier. Les secours ont été appelés sur les lieux et le travailleur a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été constaté.

Les causes de l’accident

L’enquête a permis à la CNESST de retenir la cause suivante pour expliquer l’accident :

  • Lors du déchargement des tuyaux de fonte sur la plateforme de la dépanneuse, ceux-ci ont roulé des fourches de levage de la chargeuse sur roues, sont tombés et ont écrasé le travailleur au sol;
  • La gestion déficiente des activités de déchargement de matériaux a amené les travailleurs à utiliser une méthode de travail improvisée lors de la manutention de tuyaux de fonte dans la cour extérieure du garage municipal.

À la suite de l’accident, la CNESST a exigé de l’employeur, Remorquage Auclair inc., qu’il mette en place des méthodes de travail sécuritaires lors du chargement et du déchargement des plateformes de dépanneuses et qu’il en informe ses travailleurs. De plus, la CNESST a exigé de la Ville de Québec l’élaboration de méthodes de travail sécuritaires pour la manutention des tuyaux de fonte. L’employeur et la Ville de Québec se sont conformés à ces exigences.

Comment éviter un tel accident

Pour prévenir les accidents liés à la manutention de matériaux à l’aide d’une chargeuse sur roues, des solutions existent, notamment :

  • élaborer des méthodes de travail sécuritaires en lien avec la manutention de matériaux à l’aide d’une chargeuse sur roues et en informer les travailleurs. Ces méthodes doivent prévoir le choix des outils en fonction des matériaux, la position des travailleurs, ainsi que les étapes à respecter lors de la manutention.
  • former et informer les travailleurs sur les risques liés à la manutention de matériaux à l’aide d’une chargeuse sur roues, entre autres pour ce qui est du choix des outils de levage, de la zone de levage et des méthodes de guidage;

Par la loi, l’employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique de ses travailleurs. Il a également l’obligation de s’assurer que l’organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l’accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs doivent faire équipe avec l’employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l’enquête

  • La CNESST transmettra les conclusions de son enquête à l'Association des professionnels du dépannage du Québec afin que ses membres en soient informés;
  • Le rapport d’enquête sera diffusé dans les établissements de formation offrant le programme d’études lié au transport pour sensibiliser les futurs travailleurs.
​​​