Prévention des accidents du travail chez les jeunes travailleurs et travailleuses

Chaque jour, 31 jeunes se blessent au travail

Québec, le 10 juin 2019

Profitant des vacances scolaires, nombre de jeunes feront leurs premiers pas sur le marché du travail ou décrocheront un nouvel emploi. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) encourage les employeurs et leurs jeunes travailleurs à parler ensemble de santé et de sécurité pour prévenir les accidents, souvent lourds de conséquences. Rappelons que chaque jour au Québec, 31 jeunes sont victimes d’un accident du travail.

Pourquoi accorder une attention particulière aux jeunes travailleurs?

Pour tout travailleur, quel que soit son âge, le risque de se blesser est plus élevé au cours des semaines qui suivent l'embauche. Les jeunes changeant plus fréquemment d’emploi que les travailleurs plus âgés, ils se retrouvent plus souvent dans la position de « nouvel employé ». De plus, les nouveaux travailleurs disposent de peu de connaissances sur les risques et les méthodes de travail sécuritaires liés à leur travail, ce qui explique en grande partie pourquoi ils sont particulièrement à risque de subir un accident du travail. De plus, les postes occupés par les 15 à 24 ans présentent plus souvent un cumul de contraintes que ceux occupés par leurs homologues plus âgés – horaires irréguliers, travail répétitif, manutention de charges lourdes – ce qui augmente le risque de blessure.

En moyenne, durant les mois de mai à août, plus de 650 000 Québécois et Québécoises de 15 à 24 ans sont sur le marché du travail. Les employeurs sont invités à créer un climat favorable aux échanges avec leurs jeunes travailleuses et travailleurs, pour que ceux-ci n’hésitent pas à exprimer leurs observations, leurs doutes et leurs questionnements lorsqu’ils exécutent une tâche. La formation et la supervision – dès l’embauche ainsi qu’en cours d'emploi – sont des incontournables, et constituent d’ailleurs des obligations de l’employeur.

Messages et moyens de prévention

Du 10 au 30 juin, un message ciblant les jeunes et un autre ciblant les employeurs pourront être entendus sur toutes les grandes stations de radio du Québec. Celui pour les jeunes sera également diffusé sur la populaire plateforme musicale Spotify. De plus, différentes publications sur les médias sociaux permettront de rejoindre ces deux clientèles distinctes jusqu’au 4 août.