Aller au contenu principal

La nouvelle campagne jeunesse de la CNESST mise sur un meilleur dialogue entre les employeurs et les jeunes travailleurs

Québec, le 25 mai 2021

Plusieurs jeunes feront cet été leurs premiers pas sur le marché du travail ou décrocheront un nouvel emploi. Afin de prévenir des accidents du travail souvent lourds de conséquences, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) encourage le dialogue entre les employeurs et les jeunes travailleurs et travailleuses en ce qui a trait à la santé et à la sécurité du travail.

En 2020, 30 jeunes étaient victimes d’un accident du travail quotidiennement. Cette situation doit s’améliorer, et les efforts de prévention doivent continuer. La CNESST profite donc de la période estivale pour rappeler des messages de prévention essentiels considérant que plusieurs jeunes entrent sur le marché du travail à cette période de l’année. En effet, les emplois qu’ils occupent passent de 550 800 en moyenne pendant l’année scolaire à 650 100 en juillet.

Les jeunes doivent faire part de leurs doutes et poser des questions

Les jeunes sont particulièrement à risque d’être victimes d’un accident du travail, d’abord parce qu’ils présentent une mobilité élevée en emploi. Les jeunes se retrouvent plus souvent dans une position de nouvel employé et sont ainsi plus vulnérables. De plus, les emplois détenus par les jeunes travailleurs présentent plus souvent un cumul de risques ou de contraintes, par exemple la manipulation de charges lourdes, le travail répétitif, des horaires irréguliers ou le travail de nuit. Les semaines suivant l’embauche sont celles où les travailleurs, tous âges confondus, sont le plus à risque de se blesser.

Étant nouveaux sur le marché du travail, les jeunes hésitent parfois à poser des questions. Toutefois, ils doivent se faire confiance et exprimer leurs observations, leurs doutes et leurs questionnements. Ils seront ainsi mieux informés de leurs droits et de leurs obligations en matière de SST et de celles de leur employeur.

Les employeurs ont l’obligation de mettre en place un environnement propice au dialogue

Les employeurs qui engagent de jeunes travailleurs et travailleuses ont l’obligation de les informer, de les former et de les superviser dès l’embauche et en cours d’emploi. Ils doivent créer un climat propice aux échanges avec leur personnel quant aux risques et aux dangers présents dans les milieux de travail et aux moyens qui sont mis en place pour les éliminer.

Messages et moyens de prévention

Du 24 mai au 27 juin 2021, un message radio de 30 secondes ciblant les employeurs sera diffusé à la radio traditionnelle. Durant la même période, un autre message ciblant les jeunes travailleurs et travailleuses pourra être entendu à la radio numérique. Des vidéos de 15 secondes ont aussi été produites pour la clientèle jeunesse. Ces vidéos seront diffusées sur les médias sociaux et sur les plateformes de jeux mobiles. De plus, différentes publications sur les médias sociaux permettront de joindre ces deux clientèles distinctes.