Aller au contenu principal

Comité de santé et de sécurité

Un comité de santé et de sécurité, aussi appelé CSS, est une équipe de travail paritaire, c’est-à-dire qu’elle est formée de représentants de l’employeur et de travailleuses et travailleurs. 

Un comité exigé par règlement doit comprendre au moins 1 membre représentant l’employeur et un maximum de 11 membres représentant les travailleurs. Il peut y avoir autant de membres représentant l’employeur au sein du comité qu’on y compte de membres représentant les travailleurs.

Mandat 

Le mandat du comité doit être déterminé lors de sa création et connu de tous les membres. Il doit préciser les objectifs qui orienteront les activités. 

Le comité doit avoir l’appui de la direction du milieu de travail.

Pourquoi mettre sur pied un comité de santé et de sécurité?

Un comité de santé et de sécurité est un atout majeur dans un milieu de travail parce qu’il permet :

Sélection des membres d’un comité de santé et de sécurité 

Lorsqu’il y a une association accréditée dans le milieu de travail, comme un syndicat, c’est elle qui désigne les travailleuses et les travailleurs qui feront partie du comité en fonction du Règlement sur les comités de santé et de sécurité du travail.

En l’absence d’association accréditée, il faut informer le personnel en précisant :

  • l’intention de créer un comité
  • le rôle et le mandat du comité
  • le profil des personnes recherchées
  • le mode de sélection du comité

En ce qui concerne les représentants de l’employeur, ils sont désignés par la direction du milieu de travail.

Comment est formé le comité de santé et de sécurité?

Le comité de santé et sécurité du travail peut être formé de 2 façons :

Par la loi

  • Qui est concerné?

    Les entreprises de plus de 20 travailleuses et travailleurs associées aux groupes prioritaires I et II.

Dans un comité formé par la loi, les représentants des travailleurs et de l’employeur exercent leurs fonctions tant et aussi longtemps que l’employeur, l’association accréditée ou le groupe de travailleurs non représentés ayant procédé à leur désignation reste habilité à le faire. Ils le sont également tant qu’ils n’ont pas été relevés de leurs fonctions.

Lorsqu’un CSS existe dans un milieu de travail, une ou des personnes sont désignées parmi les travailleurs pour exercer les fonctions de représentant à la prévention.

Par volonté commune

  • Qui est concerné?

    L’employeur et les travailleuses et travailleurs. Le CSS peut aussi être formé par convention collective ou entente employeur-syndicat.

  • Fonctionnement

    La composition du comité, ses modalités de désignation des membres et ses règles de fonctionnement peuvent être déterminées par le comité. Il peut aussi s’inspirer du Règlement sur les comités de santé et de sécurité du travail.

Remarque

Dans le secteur de la construction, il existe également des comités de chantier. Dès qu’un chantier est composé de 25  travailleurs et plus à un moment quelconque des travaux, un comité doit être constitué.

Fonctions du comité de santé et de sécurité

Un comité a plusieurs fonctions axées sur la prévention. Il doit notamment :

  • choisir le médecin responsable des services de santé dans le milieu de travail et approuver son programme de santé
  • établir dans le programme de prévention, les programmes de formation et d’information en santé et sécurité du travail pour le personnel
  • participer à l’identification et à l’évaluation des risques présents dans le milieu de travail comme les contaminants et les matières dangereuses
  • choisir les moyens et les équipements de protection individuelle les mieux adaptés aux besoins des travailleurs
  • tenir le registre d'accidents, d'incidents et de premiers secours 
  • recevoir les avis d’accidents et enquêter sur les événements qui ont causé ou qui auraient pu causer un accident de travail ou une maladie professionnelle puis soumette des recommandations à l’employeur et à la CNESST
  • faire des recommandations à l’employeur en matière de santé et sécurité du travail en prenant connaissance des autres éléments du programme de prévention
  • recevoir les suggestions et les plaintes en santé et sécurité du travail, les prendre en considération, les conserver et y répondre
  • recevoir et étudier les rapports d’inspection effectués dans le milieu de travail
  • analyser les statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles, transmettre à la CNESST les informations requises et le rapport annuel d’activités
  • accomplir toute autre tâche que l’employeur, les travailleurs ou leur association accréditée lui confient selon la convention

Lois et règlements

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile ?
Évitez d’inscrire vos coordonnées personnelles puisque que vous ne recevrez aucune réponse.