Aller au contenu principal

Tracteur de ferme

Le tracteur de ferme est un véhicule de travail d’une puissance de 15 kW (20 hp) ou plus. Il est le véhicule le plus utilisé sur une exploitation agricole. Il est aussi une des plus grandes causes d’accidents mortels sur une ferme.

Du poste de l’opérateur, un tracteur agricole peut comporter de grands angles morts. Avant de démarrer, il est essentiel de s’assurer qu’il n’y a personne autour et que tout observateur se tiendra hors de la zone de travail. De plus, à cause de son centre de gravité élevé, les opérateurs doivent adapter leur conduite pour éviter un renversement, particulièrement en terrain accidenté ou en manipulant des charges. Ils doivent également circuler à l’écart des fossés et autres dépressions.

Attention!

Un tracteur de ferme est un véhicule conçu pour un seul conducteur. Aucun passager ne doit être toléré à bord.

Le siège de l’accompagnateur que l’on trouve en plus du siège de l’opérateur sur certains modèles de tracteurs munis d’une cabine fermée est destiné uniquement à la formation ou à l’évaluation mécanique. En cas de renversement, la personne qui occupe ce siège n’est pas protégée par la structure de protection. Ce siège n’est pas destiné aux enfants ni conçu pour eux.

Moyens de protection essentiels

Tout tracteur agricole doit être muni d’une structure de protection en cas de renversement (SPR) et d’une ceinture de sécurité qui doit absolument être portée lors de l’opération (art. 277, 278 et 280 du RSST).

Il y a une exception pour les tracteurs spécialisés ayant un centre de gravité abaissé (à silhouette basse ou à profil bas), mais uniquement lorsqu’ils sont utilisés dans un verger. Si la structure de protection en cas de renversement ne nuit pas à la circulation entre les arbres, il est fortement recommandé que le tracteur en ait une et qu’elle soit placée dans sa position de protection.

ArceauCabineceinture

Depuis les années 1980, tous les tracteurs neufs sont vendus avec une structure de protection (une cabine ou un arceau de sécurité).

Malgré cela, des tracteurs sans arceau de sécurité sont encore présents en trop grand nombre sur les fermes. Ces tracteurs sont très dangereux et sont interdits chez les employeurs agricoles.

Méthodes de travail sécuritaires

Prévenir un renversement latéral

  • Donner aux roues l’écartement le plus large possible compte tenu des travaux à faire pour assurer la stabilité du tracteur.
  • Adapter la vitesse à l’état du terrain.
  • Prévoir un espace suffisant pour pouvoir manœuvrer en bout de champ et le long des fossés.
  • Maintenir le chargeur avant le plus bas possible.
  • Éviter de virer brusquement, même si la surface est plane.
  • Vérifier les freins du tracteur et de la remorque, s’ils en sont munis, avant de descendre une pente.
  • Descendre une pente lentement, avec l’embrayage en basse vitesse. Ne pas changer de vitesse et ne jamais passer au neutre.
  • S’assurer que les 2 freins fonctionnent efficacement et en même temps.
  • Coupler les pédales de frein pour un freinage égal quand on circule plus rapidement ou sur la route.
  • S’assurer que la charge tirée est dans l’axe du tracteur, et non pas en oblique.

Prévenir un cabrage

  • Toujours utiliser la barre de traction pour tirer de lourdes charges et respecter la capacité du tracteur.
  • Bien répartir la charge des remorques.
  • Démarrer doucement, surtout pour gravir une pente.
  • Augmenter la stabilité du tracteur en plaçant une surcharge à l’avant (poids de lestage).