Aller au contenu principal

Silos à grains

Les silos à grains et autres équipements, comme les voitures à grains, les bennes de camion et certaines aires de stockage, présentent un risque d’ensevelissement. Les grains en mouvement sont particulièrement dangereux et peuvent ensevelir une personne en quelques secondes. Il est très difficile de porter secours à une personne ensevelie et d’intervenir à temps pour la sauver.

Lorsque des grains sont présents, il faut éviter d’entrer dans un silo. Un bon moyen de ne pas devoir y entrer est de prévenir la détérioration des grains. Lorsqu’un problème survient, il est recommandé de privilégier des méthodes et des équipements permettant d’intervenir de l’extérieur, par exemple, pour défaire les agglomérations, retirer les grains détériorés ou encore pour échantillonner les grains.

Attention!

Un silo contenant des grains est un espace clos. S’il est indispensable d’y entrer, une procédure d’entrée en espaces clos est obligatoire.

De plus, il est interdit en tout temps d’entrer dans un silo ou tout autre espace clos lorsque des matières à écoulement libre, comme des grains, sont en mouvement (ex. lors du remplissage ou de la vidange) ou que toutes les mesures pour éviter leur mise en mouvement n’ont pas été prises (Art. 311 du RSST).

Les silos à grains et certains autres équipements de manutention des grains présentent aussi le risque d’être blessé gravement par une pièce en mouvement, comme une vis balai ou une vis de vidange. Toute intervention à l’intérieur du silo requiert d’abord d’appliquer une méthode de contrôle des énergies, comme le cadenassage.

Méthodes de travail sécuritaires

Identifier et éliminer les risques

  • Respecter la réglementation et les consignes des fabricants.
  • Planifier un aménagement sécuritaire du site et des aires de manutention des grains.
  • Exiger des fournisseurs toutes les instructions, les installations et les accessoires requis pour l'utilisation sécuritaire des silos et des équipements de manutention des grains.

Travail en hauteur

  • Installer un dispositif antichute aux échelles fixes et porter un harnais lors de la montée et des tâches en hauteur.
  • S'il est nécessaire de monter et de descendre souvent :
    • remplacer les échelles par des escaliers
    • installer des garde-corps

Poussières de grains

  • Porter un équipement de protection individuelle (gants, lunettes, masque certifié conforme à la norme NIOSH N95).
  • Utiliser des méthodes et de l'équipement pour limiter la génération de poussières.

Si aucune intervention de l’extérieur du silo n’est possible

Pour pouvoir entrer dans un espace clos comme un silo à grains, il faut avoir identifié les risques, former les travailleurs, mettre en place une procédure d'entrée et une procédure de sauvetage encadrée par le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST, section 26). Si ces exigences ne sont pas satisfaites, l'entrée en espace clos est interdite. Pour les silos à grains, la procédure d'entrée doit notamment inclure :

  • le cadenassage, pour :
  • empêcher tout mouvement de grains
  • immobiliser les pièces en mouvement
  • un dispositif antichute approprié
  • le port d'un harnais de sécurité attaché à une corde d'assurance aussi courte que possible
  • une surveillance avec des moyens de communication efficaces
  • toute autre mesure selon les risques identifiés
Dangers d’entrer dans un silo à grains

Les grains en mouvement

Les grains sont facilement mis en mouvement dès qu’une vis de vidange démarre ou qu’une trappe est ouverte. Dès qu’on est enfoncé à la hauteur des genoux, il est pratiquement impossible de se dégager soi-même.

2Secondes
2 secondes
4Secondes
4 secondes
8Secondes
8 secondes

Une personne peut être ensevelie dans un silo, une voiture à grains, une trémie, une benne de camion, un entrepôt, ou tout autre espace clos où des grains sont entreposés.

L’agglomération des grains

Lorsque les grains gèlent ou se détériorent, ils peuvent s'agglomérer et :

  • former un mur de grains qui peut s'écrouler sur une personne
  • former un pont de grains qui peut céder et ensevelir une personne

Le glissement de grains

Lorsque la pile est plus haute qu'une personne, le glissement d'une masse de grains peut survenir et l'ensevelir. Une pente supérieure à l'angle de repos naturel du type de grains empilés augmente le risque de glissement.

Pièces en mouvement

Les pièces en mouvement, comme les vis balais et les vis de vidange, représentent un danger pour le travailleur qui entre dans un silo. Une procédure de cadenassage doit être utilisée.

Risques liés à la santé (poussières de grains)

L'exposition à des poussières de grains peut engendrer divers problèmes de santé allant des dermatites aux maladies respiratoires, comme la fièvre des céréales et le poumon du fermier.

Pont_Grain
Pont de grains
Prévenir la détérioration des grains
  • Inspecter les silos et éliminer les infiltrations d'eau (neige, pluie).
  • S'assurer que le système d'aération est fonctionnel.
  • Respecter les conditions de propreté des grains, de séchage et d'aération recommandées pour la variété de grain et la durée d'entreposage prévue.
  • Contrôler la température des grains.