Aller au contenu principal

Poignées

Les appareils de manutention sont plus performants lorsque les poignées permettent d'exercer efficacement les forces de poussée et de traction.

Hauteur des poignées

La hauteur des poignées influence la posture de manutention.

  • Le dos et les mains sont dans une position optimale pour pousser le chariot lorsque la poignée est à une hauteur adaptée à la taille de l'opérateur.
  • La hauteur du coude de l'opérateur est optimale pour une telle application de force.
  • Une poignée dont la hauteur est située entre la hanche et le coude de l'opérateur est recommandée (ISO 11228-2).
  • Cette hauteur se situe généralement entre 900 et 1 300 mm au-dessus du sol (ISO 11228-2, AFNOR EN 1757-3, NF EN ISO 3691-5).
  • Les poignées fixes montées à l'horizontale doivent avoir une longueur d'au moins 20 cm.

Lorsque la main saisit la poignée, il est préférable que le poignet soit en position neutre, c'est-à-dire que le dos de la main est dans l'axe de prolongement de l'avant-bras (voir illustration). Cette position permet d'exercer une force importante tout en minimisant les risques de blessures au poignet et à l’avant-bras.

Forme et diamètre

La forme et le diamètre des poignées doivent offrir une prise qui facilite les manœuvres lors des déplacements.

  • S'assurer qu'il y a un espace libre de 6 cm tout autour de la poignée pour offrir un dégagement permettant le glissement facile d'une main gantée.
  • Fixer une gaine de caoutchouc ou de type éponge sur les poignées, si nécessaire, pour améliorer la qualité de la prise et absorber les petites vibrations.

Poignées verticales

Des poignées verticales permettent aux travailleurs de différentes tailles de placer leurs mains à la hauteur de la taille, ou à une hauteur plus avantageuse, si nécessaire, pour déployer efficacement la force. Les poignées horizontales de hauteur réglable procurent le même avantage.

PoignéesPoignéesPoignées