Aller au contenu principal

Chute à partir d’une échelle

L’échelle est utilisée par les travailleuses et travailleurs soit comme moyen d’accès, soit comme poste de travail pour des tâches de courte durée (moins d’une heure).

Sur les chantiers de construction, elle est utilisée à l’extérieur pour ériger des structures, faire la finition ou la rénovation de murs extérieurs, ou faire la pose de toitures. Elle est aussi utilisée à l’intérieur, tout comme l’escabeau, pour la plomberie, l’électricité ou la peinture, par exemple.

Dans les secteurs du commerce, du transport et de l’entreposage et des services médicaux et sociaux, l’échelle et l’escabeau servent couramment à laver les vitres, faire des travaux d’entretien ou manutentionner de la marchandise.

Travaux en hauteur

L’employeur, en mettant en place des mesures de sécurité, et le travailleur, en les appliquant, ont donc la responsabilité partagée d’assurer la sécurité lors des travaux en hauteur. Les chutes d’une échelle constituent un danger qui peut causer des entorses, foulures, fractures multiples et même la mort.

Le meilleur moyen de prévention est de travailler au sol quand c’est possible. Sinon, la plateforme élévatrice ou l’échafaudage sont à privilégier pour exécuter une tâche en hauteur.

Règles à suivre pour être sécuritaire dans tous les milieux de travail

Tolérance 0

En cas de manquement à l'une de ces règles, la CNESST arrêtera les travaux et les fautifs seront passibles de poursuites pénales.

Fiche Tolérance 0 : Chute d’une échelle

Lorsque l’échelle est utilisée comme moyen d’accès, il faut :
 
  1. Appuyer l'échelle sur une base solide
  2. Monter les mains libres
  3. Dépasser l’appui supérieur d’au moins 900 mm (35 po)
  4. Attacher solidement l’échelle.
Echelle

Article 10.4.2.2 de la norme CSA Z11-18

Lorsqu’il monte dans une échelle ou en descend, l’utilisateur doit faire face à l’échelle et l’agripper fermement. L’utilisateur ne doit pas passer d’une échelle à une autre. Il ne doit pas monter dans une échelle cassée ou déformée ni dans une échelle qui n’a pas fait l’objet d’inspections périodiques conformément à l’article 10.3.1. Lorsqu’il monte dans une échelle ou en descend, l’utilisateur doit maintenir des points de contact soit avec deux pieds et une main ou avec deux mains et un pied.

Lorsque l’échelle est utilisée comme poste de travail, il faut :

  • prévoir l’utilisation d’une protection contre les chutes comme un harnais si le travailleur est exposé à une chute de plus de 3 m du sol
  • l’installer sur une base stable
  • s’assurer que la méthode de travail utilisée permet au travailleur de maintenir son corps entre les montants de l’échelle.

Article 10.4.2.1 Positions de montée et de travail de la norme CSA Z11-18

L’utilisateur doit se tenir au centre des barreaux ou des échelons (c.-à-d. que le centre du torse de l’utilisateur ne devrait pas être à l’extérieur des montants). L’utilisateur ne doit pas se tenir :

  1. plus haut que le niveau indiqué sur l’étiquette
  2. sur tout élément de l’échelle qui n’est pas un échelon, une plateforme ou un barreau désigné à cette fin
  3. sur une échelle simple ou à coulisse, plus haut que le quatrième barreau à partir du sommet de l’échelle ou que 900 mm (34 po) sous le sommet de l’échelle
  4. sur un escabeau ou un escabeau à chevalet, plus haut que le deuxième échelon à partir du sommet [sauf dans le cas des escabeaux conformes à l’article 6.2.10.2 b)]
  5. sur un escabeau coulissant à chevalet, plus haut que l’échelon supérieur de la section extensible
  6. sur une échelle transformable utilisée comme échelle autoportante, plus haut que le second échelon à partir du sommet, ou
  7. sur une échelle transformable utilisée comme échelle simple, plus haut que le troisième échelon à partir du sommet
Autres mesures de sécurité obligatoires

Selon les tâches à exécuter, une ou plusieurs des mesures suivantes doivent être prises par l’employeur pour assurer la sécurité du travailleur :

Moyens de protection