Aller au contenu principal

Identifier les risques ergonomiques dans le milieu de travail

Pour prévenir les risques ergonomiques dans les milieux de travail, il faut d’abord les identifier. La participation des travailleuses et travailleurs est essentielle pour identifier ces risques puisqu’ils possèdent une connaissance approfondie de leurs tâches.

Comment identifier les risques ergonomiques?

Voici des exemples permettant d’identifier les risques ergonomiques qu’un employeur pourrait mettre en place pour protéger la santé et la sécurité et assurer l’intégrité physique et psychique des travailleuses et des travailleurs.

  • Effectuer des tournées d’inspection périodiques pour identifier les risques ergonomiques et leurs causes avant qu’un accident se produise ou que des troubles musculosquelettiques apparaissent.
  • Observer des situations de travail et questionner les travailleuses et les travailleurs sur leur façon d’exécuter le travail.
  • Questionner les travailleuses et les travailleurs pour déceler les signes et symptômes d’un trouble musculosquelettique (TMS).
  • Inclure les risque ergonomiques et les causes identifiés au programme de prévention ou au plan d’action.
  • Inscrire les situations ou les accidents qui ont mené à un TMS dans le registre d’accidents, d’incidents et de premiers secours et les analyser pour identifier la ou les causes.

Déterminer ce qui cause le risque ergonomique

Pour comprendre et maîtriser les risques ergonomiques qui sont présents dans un milieu de travail, il est important d’en rechercher les causes. Ces causes sont aussi appelées déterminants et elles sont spécifiques à chaque contexte de travail.

Il en existe plusieurs catégories, dont :

  • l’aménagement des postes de travail et de l’environnement
  • les caractéristiques et l’entretien des outils, équipements, machines et matériaux
  • les exigences de la tâche
  • les caractéristiques physiques et psychologiques nécessaires au travail
  • l’organisation du travail
  • les caractéristiques de l’environnement physique

En agissant sur ces causes, il est possible de réduire ou de contrôler la présence des risques ergonomiques dans le milieu de travail.

Pour obtenir un accompagnement et du soutien dans cette démarche, les milieux de travail peuvent faire appel à :

  • des ergonomes (présents, entre autres, dans les firmes spécialisées)
  • leur association sectorielle paritaire
  • leurs centres patronaux et syndicaux

Évaluer l’importance du risque ergonomique

Pour évaluer l’importance des risques liés à l’ergonomie et déterminer le moment où ils deviennent problématiques, il faut prendre en compte l'intensité, la durée et la fréquence de l'exposition des travailleuses et travailleurs à ces risques.

  • L’intensité : plus la posture est extrême ou plus l’effort est important, plus le risque de blessure est élevé.
  • La fréquence : plus le nombre de répétitions est élevé dans un temps donné, plus le risque de blessure est grand.
  • La durée : plus la posture de travail ou l’effort est maintenu longtemps, plus le risque de blessure augmente. Cela peut être en termes d'heures de travail ou d'années d'exposition.

Prendre en compte ces différents facteurs permettra à l’employeur de mettre en place des mesures de prévention adaptées dans le milieu de travail.

Lois et règlements

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile?
Nous étudierons vos réponses pour améliorer l’information.
Évitez d’inscrire des renseignements personnels ou en lien avec un dossier. Notez que vous ne recevrez pas de réponse.
Des questions concernant un dossier? Utilisez notre service de demande de renseignements en ligne
Vous souhaitez déposer une plainte? Consultez notre section Plaintes et recours.