Aller au contenu principal

Présidente du conseil d’administration et chef de la direction

Mme Manuelle Oudar

Certaines informations présentes dans cette page doivent être mises à jour en raison des changements législatifs liés à la modernisation du régime de santé et de sécurité du travail. Une réédition est en cours, et une nouvelle version sera disponible prochainement.
Manuelle Oudar

Nommée le 1er janvier 2016

Nommée de nouveau le 30 septembre 2020

Mandat de trois ans


Membre de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec

Membre du Barreau du Québec

Médiatrice accréditée en matière de droit civil, commercial et du travail


Capitale-Nationale


Manuelle Oudar est détentrice d’un baccalauréat ainsi que d’une maîtrise en droit de l’Université Laval.

Elle fait son entrée dans la fonction publique québécoise en 1988, où elle occupe de hautes fonctions dans plusieurs ministères. Exerçant d’abord au sein des ministères de la Justice et de l’Environnement, elle se joint ensuite, en 1992, à l’équipe des affaires juridiques des ministères du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, dont elle devient directrice du contentieux en 1997. Elle coordonne de nombreuses modifications législatives, notamment en matière de normes du travail, d’équité salariale, d’emploi et d’assurance parentale. En 2007, elle est nommée directrice des affaires juridiques du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport ainsi que du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et du Secrétariat à la politique linguistique. Elle est, par la suite, nommée sous-ministre adjointe aux réseaux du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport en 2010, puis sous-ministre du ministère du Travail du Québec en 2012. Elle connaît donc bien les normes du travail, l’équité salariale et la santé et la sécurité du travail.

Les réalisations et le parcours exceptionnels de Mme Oudar ont été soulignés par les honneurs qu’elle a mérités : elle a reçu le prix Leadership remis par l’Association des femmes en finance du Québec (AFFQ), et a figuré dans le Top 100 des Canadiennes les plus influentes, établi par le Réseau des femmes exécutives (WXN). L'Institut d'administration publique du Québec (IAPQ) a également décerné le Prix d'excellence de l'administration publique du Québec pour la création de la CNESST, une réussite au profit du secteur public et de la société québécoise.

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile ?
Évitez d’inscrire vos coordonnées personnelles puisque que vous ne recevrez aucune réponse.