Aller au contenu principal

Rechute, récidive ou aggravation d’une lésion professionnelle

La rechute, la récidive ou l’aggravation d’une lésion professionnelle se produit lorsqu’elle réapparaît ou s’aggrave après sa consolidation (guérison ou stabilisation). Si vous avez eu un accident du travail ou une maladie professionnelle, il est possible que vous en soyez victime. 

Qu’est-ce que la rechute, la récidive et l’aggravation? 

  • La rechute est le retour, la réapparition des symptômes d'une lésion qui était en voie de guérison.
  • La récidive est la réapparition d'une lésion après un temps plus ou moins long de guérison. 
  • L’aggravation est l’augmentation de la gravité d’une lésion ou de ses séquelles. 

Admissibilité d’une rechute, d’une récidive ou d’une aggravation 

C’est la CNESST qui détermine si la lésion professionnelle est une rechute, une récidive ou une aggravation. Pour être admissible, vous devez démontrer qu’après la consolidation (guérison ou stabilisation) d’une blessure ou d’une maladie passée, il y a :  

  • une modification de votre état de santé depuis que la lésion est guérie ou stabilisée 
  • un élément nouveau au plan thérapeutique, prescrit ou administré, qui est susceptible d’améliorer votre état de santé 

Si vous pensez être victime d’une rechute, d’une récidive ou d’une aggravation d’une lésion professionnelle, vous devez produire une demande de Réclamation du travailleur et la transmettre à la CNESST. Pour accélérer le traitement de votre dossier, nous vous invitons à faire votre réclamation en ligne à partir de Mon Espace CNESST pour les travailleuses et travailleurs. Vous devez remplir une nouvelle réclamation même si vous en aviez déjà rempli une lorsque s’est produit votre accident du travail ou s’est manifestée votre maladie professionnelle la première fois.

Lois et règlements

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile ?
Évitez d’inscrire vos coordonnées personnelles puisque que vous ne recevrez aucune réponse.