Aller au contenu principal

Intervention en physiothérapie ou en ergothérapie à la demande du professionnel de la santé traitant

Votre intervention en physiothérapie ou en ergothérapie auprès des travailleuses et travailleurs qui ont subi une lésion professionnelle doit être prescrite par leur professionnel de la santé traitant.

Le technologue en physiothérapie peut également déterminer un plan de traitement et réaliser des interventions auprès du travailleur notamment s’il dispose d’une évaluation faite par un physiothérapeute. 

Pour effectuer les traitements requis, vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • porter l’un de ces titres :
    • physiothérapeute
    • technologue en physiothérapie
    • ergothérapeute
  • être membre en règle de votre ordre professionnel
  • être autorisé à :
    • exercer
    • poser l'acte facturé et, le cas échéant, être titulaire d'un permis valide

Montant réclamé au travailleur

Vous ne pouvez réclamer aucun montant à la travailleuse ou au travailleur pour des services ou des traitements prévus par la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles.

Avant votre intervention

Avant de commencer les traitements, votre clinique doit :

  • s’assurer que le travailleur nous a transmis le formulaire Réclamation du travailleur
  • vérifier si le travailleur a déjà reçu ou reçoit d’autres traitements de physiothérapie ou d’ergothérapie pour la même lésion

Déroulement de votre intervention

Habituellement, votre intervention se déroule en 4 étapes.

1. Réception de la prescription du professionnel de la santé traitant

Vous recevez la prescription du professionnel de la santé traitant lors de la première rencontre avec le travailleur.
Cette prescription doit :

  • être datée et signée par le professionnel de la santé traitant qui fait le suivi du dossier du travailleur
  • indiquer clairement le nom du travailleur

2. Évaluation initiale, plan de traitement et traitements

Prise en charge en physiothérapie

  1. Procédez à l’évaluation initiale du travailleur.
  2. Remplissez un Compte de soins et traitements de physiothérapie ou d’ergothérapie.
  3. Transmettez-nous le formulaire dans les 7 jours qui suivent la date de l’évaluation initiale.

Si votre évaluation initiale démontre qu’un traitement est requis, vous pouvez donner le premier traitement au moment que vous jugez pertinent. Cela peut être le jour de l’évaluation ou à un autre moment. Informez votre patient des heures et dates de ses traitements.

Assurez-vous que le professionnel de la santé traitant de votre patient reçoit les rapports ayant fait l’objet d’une demande de notre part.

Si la réclamation est refusée après le début des traitements, nous :

  • en aviserons votre clinique par téléphone, télécopieur ou une notification pour les cliniques qui utilisent un logiciel certifié 
  • paierons les traitements qui ont eu lieu avant cet avis

Si les traitements concernent une rechute, une récidive ou une aggravation, communiquez avec nous pour connaître l’état du dossier avant d’entreprendre les traitements.

Si votre évaluation initiale démontre qu’aucun traitement n’est requis, indiquez la date de l’évaluation initiale dans l’espace réservé à la date de fin des traitements sur le formulaire Compte de soins et traitements de physiothérapie ou d’ergothérapie.

Vous pouvez donner jusqu’à 3 traitements de physiothérapie par semaine. Le professionnel de la santé traitant peut indiquer un nombre plus élevé de traitements sur la prescription, jusqu’à concurrence d’un traitement par jour. La prescription doit être conservée au dossier. Ce registre doit être mis à la disposition de la CNESST, sur demande.

Prise en charge en ergothérapie

Le début des traitements en ergothérapie peut s’effectuer à différents moments en fonction :

  • de la date d’événement
  • de l’opinion du médecin traitant
  • du type de lésion ou du siège de la lésion, c’est-à-dire de la partie du corps touchée par la lésion

Pour que les traitements débutent immédiatement, le professionnel de la santé traitant doit l’indiquer sur la prescription. La prescription doit être conservée au dossier. Ce registre doit être mis à la disposition de la CNESST, sur demande.

Les soins en ergothérapie peuvent commencer dès que vous recevez la prescription pour les sièges et types de lésions suivants :

  • une lésion à la main ou au poignet
  • un syndrome douloureux régional complexe, peu importe le siège de la lésion
  • une atteinte nerveuse aux membres supérieurs
  • une brûlure, peu importe le siège de la lésion

3. Production de rapports demandée par la CNESST

  1. Vous devez évaluer l’état du travailleur lorsque nous vous demandons un rapport, quel que soit le nombre de traitements reçus.
  2. Notez cette évaluation dans un Rapport de physiothérapie ou un Rapport d’ergothérapie, selon la demande.

Important

Nos formulaires ou les formulaires des logiciels certifiés par la CNESST doivent obligatoirement être utilisés pour que vous soyez payé. Chaque fois, vous devez transmettre une copie à la CNESST et au médecin traitant du travailleur.

Rapports reçus en retard
Le rapport doit être reçu par la CNESST, au plus tard, 15 jours après la date à laquelle la demande du rapport a été faite. Après ce délai, le paiement des traitements est suspendu jusqu’à ce que nous ayons reçu vos rapports.

4. Fin de l’intervention

  1. Arrêtez les traitements si vous jugez qu’un changement dans la situation ou l’état du travailleur remet en question leur pertinence ou qu’un plateau de récupération fonctionnelle est atteint.
     
  2. Indiquez la date de fin de traitement sur :
  1. Dirigez le travailleur vers son médecin traitant, pour que le médecin décide de la suite des événements.

Lois et règlements

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile ?
Évitez d’inscrire vos coordonnées personnelles puisque que vous ne recevrez aucune réponse.