Aller au contenu principal

Activités interprovinciales

Si vous avez des travailleuses et travailleurs qui exercent des activités à la fois au Québec et ailleurs au Canada, vous devez calculer l’excédent de leur salaire selon les règles québécoises. Cette situation est régie par l’Entente interprovinciale pour l’indemnisation des travailleurs présentée à la page Protection hors Québec.

Selon les règles québécoises, vous devez faire le calcul des excédents sur une base annuelle ou, à certaines conditions, sur une base hebdomadaire. Vous devez calculer les excédents en proportion des salaires gagnés au Québec par rapport au total des salaires gagnés au Canada. Vous pouvez établir cette proportion de 2 façons :

  • pour chaque travailleur visé par l’entente
  • pour l’ensemble des travailleurs visés par l’entente

Vous devez indiquer le total des excédents à la ligne 7 de votre Déclaration des salaires.

Proportion calculée pour chaque travailleur visé par l’entente

Exemple de calcul des excédents sur une base annuelle par travailleur

Salaire brut du travailleur
Au Québec 53 100 $
En Ontario 35 400 $
Total au Canada 88 500 $
Étape 1 - Calculez l’excédent à répartir selon les règles du Québec
Salaire Maximum annuel assurable (en 2020) Excédent
88 500 $ 78 500 $ 10 000 $
Étape 2 - Calculez la proportion à utiliser pour déterminer l’excédent à déclarer au Québec
Salaire brut au Québec Divisé par le salaire brut total au Canada Multipliez par 100 Proportion
53 100 $ ÷ 88 500 $ x 100 = 60 %
Étape 3 - Calculez le montant de l’excédent à déclarer au Québec pour ce travailleur
Excédent Multipliez par la proportion à utiliser Montant à déclarer au Québec
10 000 $ x 60 % = 6 000 $

Proportion calculée pour l’ensemble des travailleurs visés par l’entente

  • Étape 1 : Calculez l’excédent du salaire maximum annuel assurable pour chaque travailleur afin d’obtenir le total des excédents.
  • Étape 2 : Utilisez le total des salaires versés au Québec et au Canada pour calculer la proportion à utiliser.
  • Étape 3 : Multipliez ensuite le total des excédents par le pourcentage obtenu. Le résultat du calcul est le montant à déclarer au Québec.

Employeurs en transport interprovincial

Si vous êtes un employeur en transport interprovincial, vous pouvez adhérer à la Structure de cotisation parallèle. Il s’agit d’une exception à l’Entente interprovinciale qui simplifie votre déclaration des salaires. Le calcul des excédents varie selon votre décision d’adhérer ou non à cette structure.

Adhésion à la Structure de cotisation parallèle

Si vous avez adhéré à la structure, vous devez déclarer la totalité des salaires de vos travailleurs dans la province ou le territoire où ils sont domiciliés. Pour les travailleurs domiciliés au Québec, vous calculez les excédents de salaires comme si leur travail était entièrement fait au Québec.

Non-adhésion à la Structure de cotisation parallèle

Si vous n’avez pas adhéré à la structure, vous devez déclarer le salaire d’un travailleur selon la proportion du kilométrage fait au Québec par rapport à son kilométrage total.

Salaire et kilométrage d’un travailleur en transport interprovincial
Lieu de travail Kilométrage Salaire
Québec 20 000 km (40 %) 29 925 $ (35 %)
Ontario 30 000 km (60 %) 55 575 $ (65 %)
Total au Canada 50 000 km 85 500 $
Calcul du salaire assurable à déclarer à la CNESST
85 500 $ x 40 %
(20 000 km ÷ 50 000 km x 100)
= 34 200 $

Vous devez ensuite calculer les excédents.

1. Calculez les excédents comme si l’ensemble du salaire était gagné au Québec

Salaire Maximum annuel assurable (en 2020) Excédent
85 500 $

78 500 $

7 000 $

2. Multipliez le total de l’excédent par l’une de ces 2 proportions

Méthode choisie Calcul selon la proportion choisie Montant de l’excédent à déclarer
En proportion du kilométrage 7 000 $ x 40 % = 2 800 $
En proportion des salaires 7 000 $ x 35 % = 2 450 $

Les 2 proportions sont :

  • le kilométrage effectué au Québec par rapport au kilométrage total effectué au Canada (40 %)
  • les salaires gagnés au Québec par rapport au total des salaires gagnés au Canada (35 %)

Tout kilométrage fait à l’extérieur du Québec par des travailleurs domiciliés au Québec et qui n’est pas couvert par un autre régime canadien est considéré comme fait au Québec.

Lois et règlements

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile?
Évitez d’inscrire vos coordonnées personnelles puisque que vous ne recevrez aucune réponse.