Aller au contenu principal

Mariage ou union civile

Les travailleuses et travailleurs peuvent s’absenter du travail pour leur mariage ou leur union civile. Leur lien d’emploi est protégé.

Congé pour mariage ou union civile

Le jour de son mariage ou de son union civile, une travailleuse ou un travailleur peut s’absenter de son travail avec salaire.

Le salaire que son employeur doit lui verser pour cette journée d’absence payée équivaut à ce que le travailleur aurait gagné s’il avait travaillé. 

Il peut aussi s’absenter du travail pendant une journée, sans salaire, pour le mariage ou l’union civile de :

  • son enfant
  • son père ou sa mère
  • son frère ou sa sœur
  • l’enfant de son conjoint ou de sa conjointe

L’ensemble des travailleuses et travailleurs peuvent s’absenter dans ces circonstances, peu importe la durée de leur service continu, qu’ils aient un statut d’employé temps plein, temps partiel, temporaire, occasionnel ou sur appel, par exemple.

Dans tous les cas, la travailleuse ou le travailleuse doit avertir son employeur de son absence au moins une semaine à l’avance. L’absence ne peut pas être reportée à une date ultérieure.

Exemples

  1. Philippe travaille normalement 8 heures par jour, du mercredi au dimanche au taux horaire de 22 $. Philippe reçoit 176 $ par jour de travail (22 $ x 8 heures de travail = 176 $).

    Son mariage doit avoir lieu le vendredi à 13 heures. Philippe a droit à 1 jour d’absence payé pour célébrer son mariage puisqu’il travaille normalement le vendredi.

    Son employeur lui versera donc 176 $ au total pour sa journée d’absence.
  2. Mayra travaille du lundi au vendredi de midi à 20 h. Son mariage doit avoir lieu le samedi à 11 heures. Mayra n’a pas droit à 1 jour d'absence payé puisqu’elle ne travaille pas normalement le samedi

Lois et règlements

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Est-ce que l’information qui se trouve dans cette page vous a été utile?
Évitez d’inscrire vos coordonnées personnelles puisque que vous ne recevrez aucune réponse.