La gestion des ressources : une priorité organisationnelle

Au bénéfice des travailleurs et des employeurs du Québec : le Fonds de la santé et de la sécurité du travail en excellente santé financière

Québec, le 30 mars 2017

​​Le conseil d’administration de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a approuvé aujourd’hui les états financiers de l’exercice clos le 31 décembre 2016 du Fonds de la santé et de la sécurité du travail (FSST), dont elle est fiduciaire. La gestion responsable et rigoureuse des ressources financières confiées à la CNESST est une priorité afin que l’organisation remplisse sa mission de manière optimale auprès des travailleurs et des employeurs du Québec.

Un surplus de 464,5 M$ et une capitalisation supérieure à 110 %

L’année se termine avec un surplus de 464,5 M$. C’est la cinquième année consécutive que les états financiers du FSST affichent un surplus de plus de 400 M$. Le taux de capitalisation effectif aux fins de la tarification est de 114,5 %, soit le plus haut niveau jamais atteint./

Un rendement de 7,1 %

Les fonds confiés à la Caisse de dépôt et placement du Québec ont généré en 2016 un rendement de 7,1 % pour des revenus de 1,0 G$, ce qui représente 263 M$ de plus que ce qui est nécessaire au respect des engagements futurs de la CNESST à l’égard des travailleurs. La valeur du FSST est passée de 15,0 G$ au 31 décembre 2015 à 15,6 G$ au 31 décembre 2016.

Par son approche de capitalisation renforcée, qui s’applique depuis 2014, les rendements excédentaires dégagés par les placements ont permis d’accumuler jusqu’à maintenant un surplus de l’ordre de 1,3 G$, qui servira à atténuer les effets des perturbations des marchés financiers en période moins favorable et à éviter des fluctuations trop importantes du taux de cotisation. Ce surplus représente 109,7 % sur une capacité de 110 % prévue à la politique de capitalisation de l’organisme pour l’accumulation d’une telle réserve.

Un surplus des opérations de 188 M$

À l’intérieur du surplus de 464,5 M$, on observe un surplus de 188,1 M$ sur le plan des opérations du FSST. Il résulte principalement des tendances favorables observées au cours des dernières années à l’égard du bilan des lésions professionnelles./

En effet, les efforts concertés des partenaires patronaux et syndicaux, les actions en prévention ainsi que les mesures mises en place pour prévenir la chronicité portent fruit. La saine gestion du régime de santé et de sécurité du travail, notamment les mesures de contrôle des dépenses, contribue également aux résultats enregistrés au cours des dernières années.

Un bilan des plus positifs

Les résultats obtenus par le FSST en 2016 démontrent qu’il est en excellente santé. La saine gestion du régime contribue de façon significative à faire de la CNESST une organisation performante qui répond à ses obligations et aux besoins de ses clientèles.